Ambition Africa 2018 : une occasion pour échanger les expériences entre les entreprises Africaines et Françaises

L’Algérie prendra part, les 22 et 23 octobre en France, à l’événement business de référence entre l’Afrique et la France « Ambition Africa 2018 ». Pour la France, l’Algérie est un partenaire clé. La participation des entreprises algériennes, attendues nombreuses, contribuera au succès de cet événement majeur pour les relations économiques entre nos deux continents.

« Organisé par Business France et placé sous l’égide du ministère de l’Economie et des Finances et du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, Ambition Africa 2018 offre une opportunité exceptionnelle aux entreprises africaines et françaises de partager leurs expertises et de rencontrer leurs partenaires potentiels autour de conférences, d’ateliers thématiques et de rendez-vous B to B », indique un communiqué de l’Ambassade de France à Alger.

Cet événement dont l’objectif est de renforcer les liens économiques et commerciaux entre l’Afrique et la France rassemblera, les décideurs publics et les délégations d’entreprises issus de tout le continent africain.

Avec Ambition Africa, Business France veut placer l’Afrique au cœur de la stratégie de développement des PME et ETI françaises.

La même source précise qu’à l’occasion du forum Ambition Africa 2018, plus de 600 acteurs économiques africains et français se réuniront au Ministère de l’Economie et des Finances, à Bercy. Près de 250 PME, ETI, start-ups et grands groupes français, et plus de 350 entreprises venant de l’ensemble du continent africain sont attendues.

« Ambition Africa bénéficie d’une crédibilité renforcée par le savoir-faire de Business France dans son rôle d’accompagnement des entreprises françaises à l’international et en particulier sur le continent africain. Au total, Business France est en mesure de couvrir, directement ou indirectement, les 32 marchés les plus importants en Afrique », ajoute-t-on.

L’Afrique dépassera le seuil des 2,5 milliards d’habitants en 2050, soit le quart de l’humanité. Sur les huit dernières années, les pays du continent ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 3,4 à 7%, supérieure à la croissance mondiale.

La France, de son côté, est l’un des pays occidentaux dont les relations avec l’Afrique sont les plus anciennes et les plus riches, indique le communiqué. Les entreprises françaises contribuent de manière décisive au développement économique du continent ; plus de 1.000 d’entre elles y sont implantées, dont toutes les entreprises du CAC 40, et elles couvrent l’ensemble des secteurs structurants de l’économie. Une position et une ambition confirmées par Delphine Gény-Stephann, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances : « La France est le premier partenaire commercial européen de l’Afrique, et elle compte bien le rester. Car nos entreprises et nos jeunesses voient dans nos deux continents des promesses d’opportunités ».

MDI School