OPEP : le ministre iranien de l’énergie boude la réunion d’Alger

Bijan Zanganeh
Bijan Zanganeh, Ministre iranien du Pétrole

Le ministre iranien du pétrole Bijan Zanganeh, a décidé de ne pas prendre part à la réunion de la 10 eme réunion du comité ministériel mixte de suivi de l’Opep et non-Opep qui se tiendra dimanche prochain à Alger.

Dans un communiqué le ministère de l’énergie iranien a indiqué hier que le ministre iranien de l’énergie à changer d’avis quand a sa participation à la réunion  d’Alger, sans donner plus de détails sur cette décision. Toutefois, l’Iran, sera représenté lors de cette réunion par son représentant à l’OPEP Hossein Kazempour Ardebili.

Cette décision est venue suite aux conséquences des sanctions américaines sur l’Iran qui sera obligé de baisser sa quantité de production. En effet, l’Iran a mal appréciée la réaction de certains membres de l’OPEP concernant cette décision, entre autre, celle de l’Arabie Saoudite.

En effet, le représentant de l’Iran auprès de l’Opep a indiqué que son pays ne croît plus à la crédibilité de cette organisation, « L’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis sont en train de faire de l’OPEP un outil pour les États-Unis et par conséquent il ne reste plus beaucoup de crédibilité à l’Organisation » a-t-il souligné les jours précédents.

En effet, l’Iran en tant que membre fondateur de l’OPEP a vigoureusement critiqué l’organisation et ses partenaires hors cartel, au sujet de l’accord, en fin juin, de l’augmentation de leur production, après un précédent accord fin 2016 pour limiter leur offre en visant une remontée des prix.

Cependant, le secrétaire général de l’Opep, Mohammed Barkindo a indiqué que L’Iran est un membre très important (…). Et nous n’avons pas d’autre choix que de continuer à travailler avec tous les membres ». Selon lui, Téhéran reste « un exportateur de pétrole très important», sans précisé comment les producteurs mondiaux de brut allaient compenser la baisse des exportations iraniennes avec l’entrée en vigueur de nouvelles sanctions américaines, le 4 novembre.

Colloque MDI