M. Ali Benarbia, DG adjoint du groupe Bessa, «nous projetons de lancer 5.000 logements à l’horizon 2022»

Bessa Promotion

Dans cet entretien, M. Ali Benarbia, directeur général adjoint de Bessa Promotion immobilière a évoqué les projets, les engagements et la stratégie du groupe.

Algérie-Eco : parlez-nous du groupe Bessa

Ali Benarbia: Le groupe Bessa est né suite à l’évolution très significative de l’activité de l’entreprise mère, Bessa Promotion Immobilière, crée en 2006. Une stratégie a été adoptée dans une démarche qualitative pour améliorer ses performances, en réduisant les délais de réalisation au maximum avec une qualité requise. Cet objectif ne pouvait être atteint dans le contexte actuel du marché algérien, sans la création d’autres entreprises connexes à l’activité pour avoir une certaine autonomie dans le process de réalisation de la société. C’est pourquoi le groupe a été envisagé et cela a poussé les dirigeants de la société à créer d’autres entreprises connexes : Bessa Béton Algérie (BBA) qui est une entreprise de travaux de réalisation et s’est spécialisée dans le béton prêt à l’emploi pour répondre aux besoins de la promotion immobilière et avoir d’autres parts de marché externe. Durant la réalisation, on rencontrait des difficultés en matière d’achat de béton et les prestataires qui fournissaient un béton de qualité n’étaient pas en mesure de nous livrer selon nos plannings.

On était donc obligé de créer cette société et d’acheter les installations dans le cadre des mesures incitatives prévues par la réglementations algériennes, notamment les dispositifs de l’Andi. Nous avons aussi créé une deuxième société Bessa Location Algérie, spécialisée dans la location d’engins de travaux publics. Elle dispose d’un parc roulant important. Nous avons créé une troisième entreprise, Bessa Menuiserie Algérie, spécialisée dans la menuiserie aluminium, pour fournir un produit de qualité, dans le cadre de la promotion immobilière. Nous envisageons de renforcer cette structure et va se spécialiser dans tout ce qui est portes intérieures et probablement des kits de cuisine. Le groupe est composé d’environ 1.500 personnes et d’une trentaine de managers.

Quels sont les engagements du groupe ?

Le groupe Bessa s’engage dans le développement durable. On a choisi des matériaux et des procédés de fabrication qui ont le moindre impact environnemental et nous encourageons les produits recyclés, notamment les produits fabriqués en conformité avec les normes de l’Union européenne. Toutes nous installations doivent satisfaire cette exigence. Pour toutes ses raisons, l’entreprise mère, Bessa Promotion Immobilière, est considérée comme leader de l’immobilier par rapport aux promoteurs privés. Le groupe doit sa notoriété au respect de ses engagements, en matière de qualité des résidences livrées, puisque nous offrons une prestation très appréciable, en livrant le produit dans les délais requis. Tous ces éléments ont donné des résultats très appréciables, parce que nous avons enregistré, depuis la création de l’entreprise, une croissance de 20% chaque année.

Utilisez-vous des matériaux de construction fabriqués en Algérie ?

Pour le bâtiment, nous encourageons la production nationale.En Algérie, il n’y a pas un problème de matériaux, mais un problème de main d’œuvre. les matériaux de construction qui existent en Algérie sont, à 80%, très appréciables. Le problème c’est le manque de main d’œuvre. Comme le groupe s’est orienté vers les logements hauts standing, seuls les matériaux pour les travaux de finition sont importés : la céramique, les sanitaires, appareillages électriques et les portes intérieures et extérieures. Cela représente 10 à 15%.

Quelles sont les réalisations du groupe Bessa ?

Depuis la création du groupe, nous avons livré un millier de logements, répartis à travers les localités de Ouled Fayet, Chéraga et Draria. D’ici la fin de l’année, on compte livrer un millier de logements supplémentaires, nous avons 750 logements à Birkhadem et plus de 300 logements à Oued Fayet. Nous envisageons le lancement de plus de 3.000 logements au titre de l’exercice prochain. Nous avons pris la décision d’intervenir en dehors de la capitale, puis qu’on va lancer 500 logements dans la wilaya de Tipaza, à Bousmail qui dispose d’une desserte autoroutière et du train de Ziralda. Nous projetons de lancer 5.000 logements en 2021-2022. Si les indicateurs dont nous disposons évoluent au rythme actuel, nous comptons atteindre en 2022, 10.000 logements par an, et pour atteindre cet objectif, nous comptons créer d’autres filiales dans le secteur et participer à l’effort national pour éliminer la crise du logement et de donner à nos cités un autre visage.

Quels sont les obstacles du secteur ?

L’action économique en Algérie n’est pas facile il y a des difficultés en permanence. La contrainte majeure est le traitement des permis de construire qui prend beaucoup de temps et parfois les instruments d’urbanisme, approuvés par les pouvoirs publics, ne sont pas respectés. Ça nous arrive d’attendre près de 4 ans pour la délivrance d’un permis de construire.

Est-ce que le groupe est touché par la baisse de la commande publique ?

MDI Alger

Jusque-là, le groupe Bessa promotion immobilière n’a jamais intervenu dans le cadre de la commande publique, même nos entreprises connexes n’ont pas participé à la commande publique. Nous n’avons jamais contracté un quelconque marché avec l’Etat.

Bessa, Résidence la Pinède