Formation professionnelle : les spécialités de l’industrie représentant 25,40% de l’offre globale

adaptation de la formation aux besoins économiques
Mohamed Mebarki, ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels

La rentrée de la formation professionnelle est prévue pour le 23 septembre. En attendant,  le premier responsable du secteur, Mohamed Mebarki, tient à rassurer que de nouvelles spécialités seront proposées aux stagiaires en vue de satisfaire la demande et répondre aux besoins du marché de l’emploi.

Lors de son passage dans l’émission «L’invité de la matinale» de la radio Chaine 1, M.Mebarki a précisé qu’en plus des spécialités existantes, son secteur propose 29 nouvelles pour les nouveaux stagiaires. Au total, la formation professionnelle propose 478 spécialités dont 440 sont dispensées au niveau des 48 wilayas du pays.

Selon lui, l’intérêt aux filières de formation professionnelle prioritaires «a augmenté cette années par rapport à l’année précédente.

Pour rappel, lors d’une réunion avec les directeurs de wilaya la formation et de l’enseignement professionnels, le ministre avait précisé que les spécialités relevant du domaine de l’industrie représentant «25,40% de l’offre globale, alors qu’elle ne dépassait pas les 22,7% en septembre 2017».

La filière du BTP connaît également une évolution représentant 12,41% de l’offre globale, et il s’agit de même pour la filière de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire qui représente 9,31%, a-t-il fait observer.

Pour M. Mebarki,  cette nouvelle session sera une nouvelle occasion pour poursuivre la stratégie d’amélioration de la qualité de la formation et son adaptation à l’évolution économique du pays », mettant l’accent sur l’importance de la « coordination et la concertation » avec l’environnement socioéconomique, « pour une meilleure adéquation des formations aux réalités du pays ».

MDI Alger

Autre nouveauté pour cette année, la mise en œuvre et l’approfondissement de la nomenclature des branches professionnelles et des spécialités « édition 2018″. Ce document constitue, pour les responsables du secteur, l’instrument de veille et d’observation des métiers ».

Bessa, Résidence la Pinède