HomeAfriqueSelon un rapport de l’ONU : le taux de sous-alimentation en Afrique...

Selon un rapport de l’ONU : le taux de sous-alimentation en Afrique a augmenté à 20,4% en 2017

En 2017, le nombre de personnes sous-alimentées en Afrique a totalisé 256,5 millions, soit 20,4% de la population, en hausse par rapport aux 19,7% enregistrés en 2016. C’est ce que révèle l’édition 2018 du rapport de l’ONU intitulé : « L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde ».

Selon les détails fournis par l’organisation, les zones les plus touchées sont l’Est et le Centre du continent où le taux a grimpé respectivement à 31,4% et 26,1%. La bonne nouvelle est venue de l’Afrique du Nord (excepté le Soudan) où le taux a baissé à 5%.

Le rapport explique cette situation par une vulnérabilité accrue au changement climatique. « La variabilité du climat et les extrêmes climatiques figurent, en effet, parmi les principaux facteurs à l’origine de la récente recrudescence de la faim dans le monde et sont l’une des causes principales des graves crises alimentaires », indique le document.

L’ONU suggère donc aux pays de développer des mesures de réduction des risques et d’adaptation au changement climatique, impliquant de bonnes pratiques agricoles respectueuses du climat.

Ecofin

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine