Augmentation de salaires dans le secteur de l’Education nationale

éducation nationale

Le ministère de l’éducation nationale a mis à la disposition de tous les fonctionnaires une nouvelle grille indiciaire des grades et le régime de rémunération des cycles de l’Education nationale, à savoir le primaire, le moyen et le secondaire.

Avec cette nouvelle grille, de nombreux travailleurs bénéficieront des augmentations de salaires et des postes supérieurs. Ainsi, l’instructeur qui est actuellement à la catégorie 7 accédera au grade de maître de l’école primaire dans la catégorie 10, alors que le professeur et le professeur principal du primaire, passeront respectivement  de la  catégorie 11  à la  catégorie 12 et de la catégorie 12 à 13, a rapporté hier le quotidien El Bilad.

Le conseiller d’éducation, positionné à la catégorie 13, passera à la catégorie 15. Quant au censeur, il passera de la catégorie 14 à la catégorie 16. Le conseiller d’orientation scolaire et professionnel bénéficiera également de ces changements, puisqu’il passera de la catégorie 10 à la catégorie 12, alors que le conseiller principal d’orientation passera de la catégorie 13 à la catégorie 14.

L’agent technique de laboratoire, positionné actuellement à la catégorie 5, passera à la catégorie 7, alors que le conseiller alimentaire scolaire grimpera de la catégorie 11 à la 13. L’assistant des services économiques passera de la catégorie 7 à la 8. Le sous intendant gestionnaire changera également de catégorie, en passant de la 11 à la 12, et l’intendant principal de la catégorie 14 à la 15. Les directeurs d’école (primaire, moyen et secondaire) sont aussi touchés par ces changements, puisque le directeur d’école primaire passera de catégorie 14 à 15, le directeur de collège de 15 à 16 et le directeur de lycées de 16 à 17.

Il est à noter que ces changements de catégories pour les fonctionnaires de l’éducation nationale vont s’accompagner des augmentations de salaires, et ce en fonction de la catégorie.

GMI BS

Pour rappel, 20 catégories du secteur de l’éducation ont été touchés par une augmentation des salaires de 6000 Da et 7000 Da avec un effet rétroactive de 44 mois, ce qui fera des montant allant jusqu’à 30 millions de centimes.