Intégration du contenu local : Sonatrach s’engage à mettre en place une structure de suivi des entreprises nationales

Sonatrach a réduit de 50% ses dépenses sans impacter l'activité de production (PDG)

Sonatrach s’est engagé, hier (lundi) à créer une structure de suivi et d’accompagnement des entreprises nationales (publiques et privées) afin d’accélérer l’intégration et la participation de ces dernières dans le développement du groupe pétrogazier.

En effet, c’est ce qui en ressort des conclusions lues à l’issue des journées d’information « opportunités pour les entreprises algériennes » organisées par la compagnie pétrolière nationale les 9 et 10 septembre au Centre international des conférences (CIC) à Alger.

À noter que, la Sonatrach vise un taux d’intégration global tous secteurs confondus de 55% à l’horizon 2030 contre 20 à 30% actuellement.

Afin d’économiser les devises à l’horizon 2030, accroître la partie Dinars dans le coût des projet et réduire ainsi la partie devises, Sonatrach a appelé les entreprises nationales intéressées à investir dans la fabrication d’équipements, de pièces de rechange et la fourniture de matières premières produites localement dans l’optique de réduire les importations.

Cette structure de suivi, selon les explications fournies, sera chargée d’accompagner les entreprises nationales dans leurs mises à jour, de les informer sur les besoins de Sonatrach,  et les procédures de passation de marchés, et ce, dans le cadre de son plan de développement 2019/2023.

Ainsi, l’intégration du contenu local revêt une importance majeure dans ce plan de développement de Sonatrach.

MDI School