Levée d’interdiction sur certains produits importés dans les prochains jours

suivre l'activité des marchés de gros

Le ministre du Commerce, Said Djellab, a annoncé hier la levée d’interdiction sur certains produits importés dans les prochains jours, selon les besoins du marché national, avec une taxe supplémentaire.

Le ministre du Commerce a souligné lors de son déplacement à Borj Bou Arreridj que cette mesure intervient dans le cadre de la promotion de la production nationale. Il a indiqué que la qualité du produit local s’est considérablement améliorée, en raison de l’interdiction d’importation imposée sur certains produits.

Le ministre a précisé qu’une stratégie nationale sur une période de cinq ans (2019-2013) sera concrétisée, en adoptant des mesures réglementaires pour diversifier les exportations. Dans ce sens, le ministre a affirmé « nous visons à commercialiser le produit national sur de nouveaux marchés à  travers la participation de l’Algérie aux Salons en Amérique du Nord pour envahir les marchés américains, en Belgique pour les marchés européens,  en Mauritanie pour les marchés africains ».

M Djellab a indiqué que cette stratégie nationale d’exportation permettra de diversifier l’économie nationale, notamment les exportations hors hydrocarbures qui atteindront, selon lui, d’ici la fin de l’année 1,6 milliards de dollars, et ce grâce aux rôles des investisseurs privés, tels que le groupe Condor, dont le volume des exportations va atteindre d’ici la fin de l’année environ 40 millions de dollars.

Le ministre a insisté lors de sa visite de travail dans la zone industrielle à Borj Bou Arreridj sur la qualité du produit local, tels que les produits agro-alimentaires, les produits plastiques et les panneaux solaires. A ce propos, le ministre a souligné que ces produits, contrairement à d’autres, ont pu satisfaire les besoins du marché national dans un laps de temps record.

MDI School