Révision des salaires des employés d’Air Algérie : La Direction propose un benchmarking avec 3 compagnies étrangères

section syndicale UGTA

Dans l’optique de réviser la grille des salaires de ses employés, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a  proposé un «benchmarking» ou une étude de comparaison des salaires des employés d’Air Algerie avec les salaires appliqués au sein de trois compagnies aériennes étrangères, que sont Tunisair, Egypt Air ou Air France.

A ce propos, selon plusieurs médias, le PDG d’Ar Algérie Bekhouche Allache et certains de ses assistants, se sont réunis il y a quelque semaine avec le syndicat de l’entreprise affilié à l’UGTA et représenté par Said Tiouinine, ainsi que le syndicat autonome des pilotes. Une rencontre, selon les mêmes sources, à laquelle n’ont pas assisté les autres organisations syndicale à l’instar du Syndicat national des techniciens de maintenance des avions (SNTMA), ou encore, le syndicat du personnel navigant commercial d’Air Algérie.

En réaction à cette proposition de l’administration d’Air Algérie pour régler le problème des salaires de ses employés. Les syndicats autonomes, selon les mêmes sources, ont rejeté en bloc la proposition de benchmarking, et les raisons sont que les compagnies auxquelles veut se comparer la direction d’Air Algérie ne sont pas de références internationales. A l’instar d’Air France qu’ils ont qualifié de la première compagnie en matière de grèves et de mouvements de contestation durant l’année en cours, à cause du système de salaire appliqué et des difficultés financières qu’elle court.

Concernant la compagnie aérienne tunisienne «Tunisair», les syndicats autonomes ont jugé que la compagnie est en difficultés financières, et preuve en est, les informations relayées il y a quelques jours, parlent d’un licenciement de 1200 travailleurs de l’entreprise. S’agissant de la compagnie Egyptienne «Egypt Air», les mêmes syndicats ont affirmé que depuis les sept dernières années, cette compagnie connaît des difficultés financières et des pertes consécutives.

MDI Alger

Dans ce sillage, selon les mêmes sources, les partenaires sociaux de la compagnie aérienne nationale, préparent une proposition à la direction d’Air Algérie, en lui suggérant d’aller faire l’étude de comparaison des salaires avec des compagnies aériennes de référence mondiale dans l’aviation civile et ne courant pas des difficultés financières, telles que Lufthansa (Allemagne) et Air Ethiopie…etc.

Bessa, Résidence la Pinède