Homela deuxTransport : Une nouvelle loi en préparation pour réguler la circulation des...

Transport : Une nouvelle loi en préparation pour réguler la circulation des camions poids-lourds

Une nouvelle loi est en cours de préparation pour réguler la circulation des camions poids-lourds de transport de marchandises sur les autoroutes, notamment, l’autoroute est-ouest. Des stations de pesage sont prévues tout près des postes de péages de l’autoroute est-ouest, et ce, une fois les travaux de réalisation de ces derniers soient achevés à la fin de l’année 2018. Ces stations de pesage seront gérées par la gendarmerie nationale pour contrôler les poids-lourds et appliquer la loi.

C’est ce qu’a révélé hier (dimanche), le chef du département de la prévention et de la sécurité routière au commandement de la gendarmerie nationale, le Colonel Mouloud Guemat, lors d’un conférence de presse consacrée à la présentation du bilan de la campagne nationale de sensibilisation des accidents de la route organisée par les services de la Gendarmerie nationale du 25 juillet au 18 août à l’occasion de la saison estivale.

Le Colonel Guemat dont les propos ont été rapportés ce lundi par le journal arabophone Ennahar Online, a affirmé que, la nouvelle loi en préparation pour réguler la circulation des poids lourds, prévoit, outre la saisie du véhicule et son envoi en fourrière, des sanctions selon l’excédent du poids transportés par les camions, en plus des procès et des retraits des points du permis de conduite selon la nature de l’infraction.

Pour rappel, en mai dernier, le Ministre de l’intérieur, Noureddine Bedoui a imputé la dégradation de l’autoroute est-ouest aux camions poids lourds en raison du surpoids transporté. «Concernant ces camions poids lourds, et au premier degré, les camions des carrières, mais, le message a été envoyé à tous les autres secteurs. Que dans cadre de la délégation nationale de la sécurité routière, en coordination avec le Ministère des Travaux publics et des Transports, des mesures strictes seront prises, afin que, ces infrastructures réalisées à coût de milliards de Dinars soient respectées», avait déclaré Bedoui, ajoutant «et je parle de l’autoroute Est-Ouest, qui aujourd’hui commence à être affecté par le non-respect de la limitation du poids, par certains, est particulièrement les conducteurs de camions».

5076 accidents de la route en 7 mois

Par ailleurs, le bilan présenté, lors de cette rencontre, par le Colonel Mouloud Guemat, a fait état d’un total de 1.512 personnes ayant trouvé la mort et 8.852 autres ont été blessées dans 5.076 accidents de la route enregistrés durant les 7 premiers mois de 2018 survenus à travers les différentes régions du pays.

Selon le même responsable Le colonel Guemat, une baisse en matière de nombre de décès (9,62%) a été enregistrée, également en nombre de blessés (19,19%) et en nombre d’accidents (19,33%), par rapport à la même période de l’année 2017.

Le bilan de la gendarmerie nationale a précisé que «les conducteurs sont à l`origine de 85,22% des accidents de la route et les piétons (7,31%) ainsi que d’autres facteurs liés à l’état du véhicule, des routes et à l’environnement».

Concernant la campagne de sensibilisation organisée par la Gendarmerie nationale, le colonel Guemat a précisé qu’«elle a contribué à la réduction du nombre d’accidents (19,49%), du nombre de décès (1,60%) et du nombre de blessés (9,85%) par rapport à la même période de 2017».

Selon lui la campagne de sensibilisation avait pour but d’«assurer les déplacements des usagers de la route et de sensibiliser les conducteurs de la dangerosité des accidents et de leurs conséquences notamment les véhicules de transport de voyageurs et de transport de marchandises ayant causé  35,65% du nombre total des décès lors des 7 premiers mois de 2018, outre de sensibiliser la catégorie des jeunes conducteurs (moins de 40 ans) impliqués dans 63,26% du nombre total d’accidents durant cette même période».

Le Colonel Guemat a affirmé que, grâce à la stratégie adoptée par les services de la gendarmerie nationale, notamment, l’utilisation d’outils techniques modernes à l’image des radars fixes et mobiles, de patrouilles en véhicules banalisés pour faire face au non-respect du code de la route, outre à l’organisation de campagnes de sensibilisation au profit des usagers de la route, a permis de réduire considérablement le nombre d’accidents de la route durant la période allant de 2015 à 2017.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine