Bedoui inaugure le nouveau poste frontalier algéro-mauritanien

Nouredinne Bedoui

 

Le ministre de l’intérieur et des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui  a inauguré ce dimanche dans la wilaya de Tindouf, en présence de son homologue mauritanien, Ahmedou Ould-Abdallah, le nouveau poste frontalier algéro-mauritanien.

Baptisé au nom du chahid  Mustapha Ben Boulaïd, le nouveau poste frontalier représente un apport qualitatif aux relations de coopération aux niveaux politique, économique, social et sécuritaire, ainsi qu’au développement de cette région frontalière, en facilitant la circulation des personnes et en intensifiant les échanges commerciaux entre les deux pays et les pays d’Afrique de l’Ouest.

Le ministre de l’Intérieur a indiqué que le nouveau poste-frontière entre l’Algérie et la Mauritanie renforcera la coopération entre les deux pays dans les domaines économique, social et de la sécurité. A ce propos, le ministre a déclaré que le pays était prêt à coopérer en matière de sécurité et d’information avec la Mauritanie.

De son côté, le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la wilaya de Tindouf, M. Abiri Nouh, a précisé que ce passage « générera des bénéfices économiques » pour les deux pays et les pays d’Afrique de l’Ouest en facilitant les échanges commerciaux, soulignant que ce passage « créera un partenariat prometteur entre les opérateurs algériens, afin d’accéder aux marchés de l’Afrique de l’Ouest, puisque le produit algérien est très demandé sur le marché africain », selon le quotidien El Massa.

MDI Alger

Pour rappel, l’ouverture de ce nouveau passage frontalier situé au point kilométrique PK-75 au sud de Tindouf intervient conformément à volonté commune des deux présidents, algérien et mauritanien, et en application des recommandations de la 18ème session de la Haute commission mixte algéro-mauritanienne, tenue le 20 décembre 2016 à Alger.

Bessa, Résidence la Pinède