Zaalane : l’Algérie n’est pas en mesure d’acheter des trains

Plan de développement de Air Algérie

Le ministre des Transports et des Travaux publics, Abdelghani Zaalane, a déclaré que son ministère imposera l’obligation de fournir une formation et un entretien lors de la signature de tout accord de partenariat, a rapporté ce dimanche le quotidien Ennahar sur son site officiel.

Tstart

Il a rappelé, lors de sa visite au centre de maintenance des wagons qu’il existe 64 trains et un partenariat avec la société suisse Stadler.  Il a précisé la maintenance et la formation sont une condition préalable dans tous les accords de partenariat lors de l’acquisition de trains.

Il a souligné que l’Algérie n’est pas en mesure d’acquérir de nouveaux trains, en raison de la situation financière du pays, cela nécessite de recourir à la maintenance pour réduire les coûts.

KIA RIO

Pour rappel, la Société nationale des transports ferroviaires (Sntf) avait lancé un programme pour l’acquisition de dix (10) nouvelles locomotives de transport de marchandises de type Electro Motive Diesel (EMD) en mars de l’année 2017 et de 17 trains voyageurs de type Coradia en 2018 dans le but d’augmenter ses capacités de transport. le ministre avait inauguré en mars dernier la gare d’Agha qui s’est offert un relooking pour recevoir les trains de type Coradia.

Hassi Messaoud Expo