Port d’Alger : Renouvellement de la certification du système de management de la qualité

EPAL

L’entreprise portuaire d’Alger annonce que la recommandation émise par l’organe de certification lors de la clôture de l’audit externe portant renouvellement et transfert de la certification du système de management de la qualité de l’entreprise selon la norme ISO 9001 V2015 a été accueillie avec une grande satisfaction par l’EPAL. A cette occasion, une réception conviviale a été organisée pour consacrer cet événement.

Tstart

De part sa situation géostratégique, le Port d’Alger dessert plusieurs wilaya du pays. Son hinterland privilégié couvre le  centre, centre est et centre ouest. D’autres régions du pays, notamment celles du sud, peuvent être considérées comme faisant partie de l’hinterland du port d’Alger, et ce, en considérant les flux des marchandises générés par l’activité des sociétés pétrolières.

Le port d’Alger jouit d’une position géographique particulière dans le bassin méditerranéen  et  aussi à l’échelle nationale faisant de lui le premier port commercial d’Algérie.

Le port d’Alger dispose d’une surface totale d’entreposage de 282.000 m², représentant 24% de la surface totale uniformément répartie entre les 3 zones géographiques du port et accueillant diverses marchandises : Terre pleins de 232.000 m², 12 magasins de 50.000 m².

Cette capacité permet l’entreposage de 120.000 tonnes de marchandises, alors que le volume moyen débarqué mensuellement aujourd’hui est de 800.000 tonnes. Il existe neuf (09) portes d’accès au port d’Alger.

Les ouvrages de protection sont constitués de 05 digues artificielles d’une longueur totale de 6 Km construites sur des fonds sablonneux dont (02) prennent racine perpendiculairement à la côte et 03 disposées en ligne brisée formant un brise-lame de 2,6 Km parallèle à la côte.

KIA RIO

Elles sont fondées en moyenne à des profondeurs de 20 m à l’exception de la jetée Kheir-eddine ou les fonds peuvent atteindre 36 m vers le musoir

Hassi Messaoud Expo