GPLC : la consommation augmente de 40% au 1er semestre 2018

augmentation des prix des carburants

L’augmentation des prix des carburants a induit à la baisse de la consommation durant le premier semestre de cette année, une tendance qui ne cesse de s’accélérer laissant la place au Gaz de Pétrole Liquéfié carburant (GPLC).

Tstart

Selon les chiffres communiqués par le P-dg de la Société nationale de commercialisation et de distribution des produits pétroliers (Naftal), Rachid Nadil, lors de son passage à la chaine de télévision Dzair Tv, la consommation de l’essence normal à baissée de 2% durant le premier semestre 2018, par rapport à la même période de 2017, et de 1% pour le sans plomb. Par ailleurs, la consommation de l’essence super qui est le plus cher à baissé de 13% durant la même période.

Cette baisse dans la consommation de carburant à donné l’occasion pour le GPLC de prendre place sur le marché, puisque sa consommation à connu une hausse de 40% durant les six premiers mois de cette année.  Selon, le Dg de Naftal, la consommation du GPLC est passée de 185 000 tonnes en 1er semestre de 2017 à 260 000 tonnes lors de la même période de cette année.

Cette tendance haussière du GPLC a commencé dés les premières hausses des prix depuis 2016, ou les gens le préfèrent au carburant qui est de plus en plus cher.

KIA RIO

Pour rappel, l’Etat a mis en place un dispositif d’aide pour l’installation des Kits GPL, la Naftal prévoit un programme de conversion des 500 000 véhicules au GPL durant les prochaines années. De ce fait, un planning ambitieux, est mis en place et consiste à l’installation de  100 000 unités en 2018, 120 000 autres unités en 2019, 130 000 en 2020 et, enfin, 150 000 autres unités en 2021. Pour atteindre cet objectif et permettre au pays de gagner 1,82 million de tonnes en essence, l’Aprue en coordination avec la société Naftal devra déployer 270 000 réservoirs et ouvrir 720 nouveaux points de vente de GPL.

Hassi Messaoud Expo