AccueilLa uneFièvre aphteuse : indemnisation à 90%, et acquisition de 2 millions de...

Fièvre aphteuse : indemnisation à 90%, et acquisition de 2 millions de doses de vaccin

- Advertisement -

M. Cherif Benhabilès, directeur général de la Caisse nationale de mutualité agricole (CNMA) a révélé que les procédures d’indemnisation des éleveurs affiliés dont le cheptel bovin a été affecté par la maladie de la fièvre aphteuse ont été entamées et le montant de l’indemnisation varie de 80 à 90%, en fonction du prix et de l’âge du bovin, a ce mercredi rapporté le quotidien Echourouk sur son site officiel. 

Le premier responsable de la CNMA a indiqué que « la Caisse travaille pour accompagner tous les agriculteurs sans exception », il a appelé les agriculteurs à se rapprocher des agences régionales, afin de  bénéficier d’une assurance qui les protéger des risques naturels. Il a souligné que « le nombre d’agriculteurs fidèles n’excède pas 26% ».  

The graduate Fair

Par ailleurs, la CNMA a lancé un nouveau produit destiné les petits agriculteurs, moyennant une prime allant jusqu’à 7 000 dinars. Cette assurance est destinée aux agriculteurs qui disposent de 5 vaches et deux hectares », selon le même responsable.

Le ministre de l’Agriculture, du Développement  rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui a indiqué lundi à Alger, que des mesures ont été prises par son département pour limiter la propagation de la fièvre aphteuse.

S’exprimant lors d’une visite d’inspection des projets du secteur à  Alger, le ministre a informé que son département a enregistré 180 cas dans cinq wilayas.

Cependant, l’assurance agricole reste peu répondue chez les agriculteurs et les éleveurs algériens, ce qui les rend plus vulnérable aux risques agricoles. Dans ce sens, le chiffre d’affaires de la branche agricole a reculé de 22,1% l’année dernière, conséquence de la baisse du chiffre d’affaires de la sous-branche production animale (-39%)

Acquisition de deux millions de doses de vaccin

Le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche a signé un accord pour l’acquisition de deux millions de doses de vaccin dans le cadre de mesures liées à la lutte contre la fièvre aphteuse.

Dans le même sillage, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture, Kamel Chadi, a rappelé que l’action d’éradication de cette maladie a été menée depuis que le premier cas a été signalé le 21 juin dans la wilaya de Tizi Ouzou, comme il a appelé à la mise en œuvre des lois en vigueur pour arrêter la propagation de l’épidémie dans d’autres États et régions. 

Selon le même responsable, les éleveurs devraient s’abstenir d’acheter du bétail et de signaler les cas suspects de fièvre aphteuse. Il a révélé que 190 vaches infectées par le virus ont été abattues. M. Chadi a appelé les vétérinaires à mener des campagnes de sensibilisation au niveau local, afin d’encourager les citoyens à acheter le bétail dans les points de vente habituels. Il est également mentionné que cette épidémie a affecté dix wilayas : Bouira, Tizi Ouzou, Béjaïa, Sétif, Tipaza, Médée, Um El Bouakki, Bordj Bou Arréj, Chlef et Balida. 

A la proche des fêtes de l’Aïd, M. Chadi a demandé aux inspecteurs vétérinaires de surveiller les abattages de bétail et d’assurer le respect des règles sanitaires en vigueur au niveau des marchés et autres points de vente. Réduire la propagation du virus de la fièvre aphteuse, tout en demandant aux éleveurs d’éviter d’acheter des vaches et de signaler les cas suspects.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine