Gaz Naturel : La sonatrach perd le monopole de la commercialisation

travailleurs de Sonatrach

La Campanie nationale des hydrocarbures Sonatrach semble changer de stratégie en termes de la commercialisation du Gaz, en levant son monopole exclusif sur les exportations du Gaz naturel.

Ce fait remonte à l’accord signé les semaines précédentes avec le producteur italien Eni. Selon les termes de l’accord, Eni sera autorisée à exporter le gaz qui sera découvert dans les profondeurs des champs BRN et de MLE. C’est Claudio Descalzi, le patron d’Eni, qui a fait l’annonce hier vendredi, ce qui marquera un changement majeur dans la stratégie d’amélioration de la valeur des actifs de Sonatrach.

En effet, depuis son arrivée sur la tête de la compagnie, le PDG de la Sonatrahc Abdemoumen Ould Kadour a entamé une série de réformes dans différents domaines au sein de la société pour l’adapter aux standards de gestions connus pour des entreprises de volume de la Sonatrach.

Ainsi, il avait déclaré à la fin de l’année dernière depuis la capitale britannique, Londres, que la Sonatrach reverra sa politique commerciale et ira vers des jointes-ventures avec des entreprises étrangères dans l’objectif de commercialiser son gaz naturel.

Par cela, la Sonatrach bénéficiera des parts de marché plus importants grâce au réseau de distribution de son partenaire ENI, et elle aura à vendre davantage sur le marché, avec le réseau de ses partenaires. Par ailleurs d’autres partenaires peuvent avoir aussi accès à ce genre de partenariat, avec lesquels   Sonatrach peut signer des accords.

MDI Alger

Pour rappel, c’est le mardi dernier que le P-dg du groupe Sonatrach, et l’administrateur délégué du groupe italien Eni, Claudio Descalzi, ont signé à Milan un accord qui marque une étape supplémentaire pour le renfoncement du partenariat dans le bassin de Berkine, en synergie avec les installations existantes de BRN (bloc 403) et MLE (bloc 405b), avec pour objectif de réaliser un gashub dans la zone.

Bessa, Résidence la Pinède