Protection de la production locale : Les filières électroménagers et papiers en ligne de mire

Club Export

Deux réunions de la commission consultative intersectorielle des mesures de sauvegarde, présidées par le ministre du Commerce ont été organisées au siège d’ALGEX, avec les représentants des filières « électroménagers » et « papiers et cartons ». Ces deux réunions entrent dans le cadre de la poursuite des travaux de concertation avec les différentes filières visant la protection de la production nationale, et dans la perspective de la mise en œuvre du droit additionnel provisoire de sauvegarde instauré en vertu de la Loi de finances complémentaire pour 2018.

Selon le ministère du Commerce, l’objectif principal de ces réunions est de collecter les informations nécessaires pour une meilleure visibilité de la mise en œuvre de l’application du DAPS.

A ce titre, le ministre a identifié quatre (04) paramètres pour l’identification des produits à soumettre au DAPS et les taux y afférents. Il s’agit de la capacité de production installée ; Taux de couverture du marché national ; Perspectives d’investissement ; Perspectives d’exportation.

Au cours de la réunion avec la filière « papier », le ministre du Commerce et les membres de la commission se sont félicités de la création d’une association regroupant les producteurs nationaux de cartons.

Au même titre, le ministre a invité les producteurs d’électroménagers et électronique à se fédérer en association à l’instar d’autres filières de la production nationale, pour constituer une force de proposition et un interlocuteur auprès des pouvoirs publics.

Le ministère du commerce affirme que « dans le même sillage, quatre réunions de concertation ont été déjà organisées courant du mois de juillet 2018 avec les représentants des filières « plastique », « céramique », « aluminium » et « agro-alimentaire ».

Aussi, les opérateurs économiques ont été invités à soumettre leurs propositions dans les meilleurs délais à la commission consultative. Le ministère du Commerce précise enfin que des réunions de concertation avec d’autres filières sont programmées pour les jours à venir.