HomeLa uneAchat d’immobilier en Espagne : Les acquisitions des algériens ont représenté 1.4%...

Achat d’immobilier en Espagne : Les acquisitions des algériens ont représenté 1.4% des transactions étrangères au 1er trimestre 2017

Les acquisitions immobilières en Espagne continuent d’attirer les acquéreurs étrangers, notamment les algériens. En effet, les acquisitions immobilières de ces derniers dans la péninsule Ibérique, ont représenté 1.4% des 13.07%, de l’immobilier acheté par les étrangers durant le premier trimestre de 2017, a rapporté ce lundi 23 juillet 2018, le site spécialisé Lekeria.com.

S’appuyant sur les chiffres issus des sites de l’Institut National de Statistiques d’Espagne et du Ministère de l’Équipement espagnol. Le Site spécialisé dans l’immobilier, Lkeria, a estimé qu’«en dépit de la reprise de la croissance économique Espagne, les biens immobiliers espagnols demeurent  proposés à des prix très bas, notamment à la Costa Blanca. Les chiffres du 1er trimestre 2017 le confirment bien».

La même source a affirmé que «les ressortissants étrangers qui souhaitent acheter un bien immobilier en Espagne sont de plus en plus nombreux, ils ont effectué en 2016 plus de 10% des acquisitions de biens immobiliers en Espagne, taux qui a augmenté durant le premier trimestre 2017 pour atteindre 13,07%».

Les mêmes chiffres ont montré que, durant l’année 2016, les citoyens étrangers ont investis en Espagne un total de 11,5 milliards d’euros dans l’achat de 74.283 biens immobiliers.

Concernant la nationalité des plus grands acquéreurs d’immobilier en Espagne, durant le 1er trimestre 2017. D’après Lkeria, ce sont «les Britanniques qui arrivent en pole position représentant 14,47% des nouveaux propriétaires ayant choisi l’Espagne pour acquérir une résidence secondaire. Les Français arrivent en 2éme position avec 9,64% des transactions effectuée durant cette période, devançant les allemands (7,65%), les belges (6,85%), les suédois (6,33%), les italiens (6,1%), les roumains (5,26%) et les chinois (4,28%)». Ajoutant que «le nombre de marocains ayant acheté des biens immobiliers en Espagne a augmenté lui aussi de 3,4% en 2017 par rapport à 2016».

S’agissant des régions qui attirent les investisseurs étrangers, selon le Ministère de l’Equipement, cité par Lkeria, «Alicante attire 42,57% des achats immobiliers, les Îles Baléares 35,61%, Malaga 34,14% et Girona (Costa Brava) avec 32,71%».

Pour ce qui est des prix au mètre carré de l’immobilier en Espagne, il a atteint selon les chiffres rapportés par Lkeria, le prix moyen en zone urbaine a atteint en 2017 près de 2 478,09 euros. «Le prix minimum étant de 1 450 € et le maximum de 4 438 € en fonction de la zone et de la ville. Ce prix demeure inférieur de plus de 43% que celui pratiqué en France», a précisé le même site.

Selon les mêmes chiffres, Barcelone est la ville où le prix d mètre carré est le plus élevé avec 4253 €/m² Barcelone, suivie loin derrière par Saint Sébastien (3912 €/m²), Madrid (3047 €/m²), Bilbao (2753 €/m²) et Palma de Majorque (2352 €/m²).

Selon la même source, «la valeur moyenne d’acquisition d’un logement dans la province d’Alicante par la clientèle étrangère est de 134.000 €, ce qui la situe derrière les prix des provinces des Baléares (298.000 €), Barcelone (215.000 €), Madrid (170.000 €) et Malaga (205.000 €)».

Enfin, le site Lkeria a noté que «les prévisions en termes de croissance économique, les taux d’intérêts très bas, les prix de l’immobilier toujours intéressants et l’intérêt des investisseurs y compris les particuliers étrangers qui viennent acheter en Espagne, expliquent la tendance haussière continue du nombre de transactions (+33% entre 2013 et fin 2015), ce qui indique que le marché immobilier espagnol, continuera à séduire les étrangers en  2018».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine