Télécommunication :renforcement des relations avec l’Arabie Saoudite

fonctionnement de l’Autorité de régulation

Le président du conseil de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Communications Électroniques (ARPCE), les Membres du Conseil et le Directeur Général ont reçu dernièrement Dr. Abdulaziz Salem Alruwais , Gouverneur de la Commission des Technologies de l’Information et des Communications (CITC) du Royaume d’Arabie Saoudite qui était accompagné d’une délégation du CITC.

Selon l’ARPT, la visite de la délégation saoudienne en Algérie s’inscrit dans le cadre du protocole d’accord signé entre les deux institutions prévoyant la mise en place d’un programme de coopération et d’échange d’expertises dans plusieurs domaines liés aux communications électroniques notamment en matière de contrôle de la qualité de service des réseaux fixe et mobile, du service universel, d’interconnexion et de gestion du spectre de fréquences.

« La délégation saoudienne a pris connaissance des missions, de l’organisation et du fonctionnement de l’Autorité de régulation ainsi que des instruments de régulation dont elle dispose pour promouvoir le développement de la concurrence ainsi que les services de la poste et des communications électroniques, et ce à l’orée des nouvelles dispositions apportées par la loi 18-04 du 10 mai 2018 fixant les règles générales relatives à la poste et aux communications électroniques », indique l’ARPT.

La même source ajoute que la réunion a été aussi l’occasion pour la partie saoudienne de présenter leur institution ainsi que leur retour d’’expérience dans le domaine du développement des e-services, et particulièrement en matière de traitement des demandes d’homologation des équipements de communications électroniques et de traitement de réclamations des usagers. De plus, les questions relatives à leurs travaux d’’expérimentation des services de la 5G et les mesures d’exposition aux champs électromagnétiques ont été également abordées.

« Les responsables des deux institutions ont exprimé leur profonde volonté de collaborer et de coordonner leurs efforts pour la réalisation des missions qui leur sont assignées en matière de développement des communications électroniques de qualité au bénéfice des consommateurs », conclu-t-on.

Colloque MDI