AXA Assurances Algérie : une croissance de 34% du chiffre d’affaires

Assurance : Marco Cuneo nommé nouveau CEO d'AXA Algérie

AXA Assurances Algérie a enregistré en 2017 une croissance de 34% de son chiffre d’affaires par rapport à l’année 2016. Une croissance 10 fois plus importante que le marché, qui a progressé de 3%. En effet, le chiffre d’affaires agrégé des deux sociétés (AXA Dommages et AXA Vie) est de 5,53 milliards de DA, dont 3,06 milliards de DA pour AXA Dommages, soit plus de 19% par rapport à 2016 dans un marché qui a réalisé une croissance de 2%.

« Cette croissance nous a permis d’être la 7è compagnie d’assurance en Algérie », a indiqué le directeur général de la société, M. Pierre Vasserot, lors d’une conférence de presse organisé au siège de la compagnie à l’occasion de la présentation des résultats annuels d’AXA Assurances Algérie.

Passant en revue les investissements réalisés par son entreprise, M. Vasserot a rappelé qu’AXA Algérie a investi dans l’informatique en créant un département informatique, ainsi l’entreprise a recruté plus de 20 informaticiens formés par les équipes d’AXA IT en Europe, ce qui assure un transfert de compétences. concernant d’autres investissements dans le domaine du digital, M. Vasserot a indiqué « nous avons crée cette année un département pour marketing digital, ce qui va renforcer notre présence sur les réseaux sociaux ».

En 2017, AXA Algérie a optimisé son portefeuille, ce qui a eu pour effet, notamment sur la branche dommage d’être « pour la première fois profitable ». Cette politique d’optimisation du son portefeuille a également amené AXA Assurances Vie à se séparer « de 30% de son portefeuille présentant une sinistralité aggravée ». En effet, la branche vie s’est séparée de  5 comptes jugés déficitaires.

Cette politique d’assainissement du portefeuille a permis à la compagnie d’assurance d’améliorer son ratio combiné, à savoir le rapport sinistres/primes. Pour AXA Assurances Dommages, ce ratio est de 98%, en amélioration de 8% par rapport à 2016 et un résultat net positif pour la première fois de plus de 24 millions de dinars, alors que le ratio combiné d’AXA Assurances Vie est de 123%, en baisse de 29% par rapport à 2016, avec un résultat négatif de 520 millions de dinars.

M. Vasserot a indiqué que « AXA Algérie a réalisé une étude de marché avec 600 PME pour soir leurs besoins et ce qu’elles attendent des compagnies d’assurances, ce qui a permis à AXA Algérie de bâtir son offre », ajoutant « on estime le marché des PME entre 16 et 20 milliards de dinars ».

M. Vasserot a indiqué que la bancassurance représente entre 15% à 20% du chiffre d’affaires de la compagnie et la branche assurance automobile représente 25% du chiffre d’affaires, avec 30.000 véhicules assurés sur un parc automobile national de 5,5 millions de véhicules, en précisant que le chiffre d’affaires de la branche auto évolue de manière très faible, en raison de l’arrêt des importations. Toutefois, il déplore le faible taux de pénétration de l’assurance qui est à 0,7%, alors qu’il de 2,6% en Tunisie, « la culture de l’assurance peut encore se développer », a-t-il indiqué.

La compagnie d’assurance dispose de 68 agents généraux salariés et d’environ 60 d’agents généraux agréés et l’entreprise compte installer 15 nouvelles agences. Par ailleurs, il a annoncé la venue à Alger du Président du Conseil d’AXA le 13 septembre prochain.

Pour rappel, AXA Assurances Algérie a été créée dans le cadre de la règle 49/51 régissant les investissements étrangers en Algérie, en partenariat avec le Fonds National d’Investissement (FNI), à 36% et la Banque Extérieur d’Algérie (BEA) à 15%.

MDI School