HomeLa uneOuyahia vide son sac

Ouyahia vide son sac

Ahmed Ouyahia, Premier Ministre et secrétaire général du RND, s’est exprimé ce samedi 23 juin 2018, sur les différentes questions qui enflamment ces derniers semaines la scène médiatique nationale.

Ouyahia a estimé que «le peuple est heureux de son président et il souhaite qu’il reste à son poste. La situation que vit actuellement l’Algérie qui a poussé le RND à demander à Bouteflika de continuer. La composition de la scène politique nationale oblige Bouteflika à rester président du pays».

Par ailleurs, à une question s’il est heureux à son poste de premier ministre. Ouyahia a répondu que «je suis au service de l’Algérie, du moment que le président a mis sa confiance en moi, il m’a placé à la tête du premier ministère, et il m’a confié cette mission que j’assumerai avec honneur», en ajoutant que «la question n’est pas d’ordre si je suis à l’aise ou pas», a-t-il dit.

Affaire de cocaïne

Le SG du RND et Premier Ministre, s’est exprimé sur l’affaire de saisie de 701 kilogrammes de cocaïne au port d’Oran en provenance du Brésil. Pour Ouyahia cette affaire ne met pas l’Algérie dans l’embarras. Il a qualifié le phénomène de la drogue d’«une agression contre l’Algérie» et que cette dernière est en pleine guerre contre ce fléau», en indiquant que «l’affaire est actuellement devant la justice et c’est elle qui est habilité à statuer».

Crash de l’avion militaire de Boufarik

Ahmed Ouyahia a affirmé que le Ministère de la défense nationale continuer l’enquête relative au crash de l’avion militaire le mois d’avril dernier, en ajoutant que, le Ministère de la défense publiera et informera sur tous les détails concernant le crash une fois l’enquête est terminée.

«Je ne voulais aucunement dire les pieds noirs établis en Algérie»

Ouyahia s’est expliqué sur son dernier appel aux exportateurs algériens de s’appuyer sur les pieds noirs afin de pénétrer les marché étrangers. A ce propos, il a laissé entendre qu’il s’était fait mal comprendre en indiquant que «je ne voulais aucunement dire les pieds noirs établis en Algérie, mais, les algériens qui vivaient en Algérie et qui sont aujourd’hui établis à l’étranger».

Ouyahia a également commenté la dernière vidéo insultante à Bouteflika, diffusée depuis le siège du parlement européen, par l’ex journaliste de l’ENTV Layla Haddad. A ce propos, Ouyahia a qualifié cette journaliste d’«Agent», et en qualifiant sa sortie de méprisable».

A propos de la  coupure Internet durant le BAC

Au sujet de la coupure d’internet durant les épreuves du BAC, qui ont pénalisent les entreprises. Ouyahia a déclaré lors d’une conférence de presse tenue au bureau national du RND à Ben Aknoun à Alger, que «la coupure de la connexion la première de chaque épreuve, intervient dans le souci de préserver la crédibilité de cette examen». Ajoutant que «pour préserver cette crédibilité, une batterie de mesures ont été prises et parmi ces mesures la coupure d’internet».

Interrogé sur les pertes que pourraient enregistrer les entreprises avec la coupure d’internet, Ouyahia a répondu en lançant que «personne n’est à Wall Street pour parler de pertes».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine