Saison estivale : Réouverture de 21 plages interdites à la baignade

Le Ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé ce mercredi 13 juin 2018, la réouverture à l’occasion de cette saison estivale de 21 plages, interdites auparavant à la baignade.

Selon un communiqué du Ministère de l’intérieur, dans le cadre des décisions prises à l’issue de la rencontre de préparation de la saison estivale, le Ministre ayant pris connaissance de l’exposé de la commission sectorielle chargée du suivi de l’état des plages interdites à la baignade. Il a ainsi été décidé «la réouverture de 21 plages cette année, alors que 36 le seront l’année prochaine. Dans ce contexte, le Ministre a ordonné la poursuite des études concernant l’état des plages restantes à travers les différentes wilayas côtières, afin d’ouvrir le plus grand nombre possible à la baignade».

Bedoui a par ailleurs souligné, selon la même source«la nécessité de mettre en place des mécanismes de suivi du taux d’avancement de la création des zones industrielles à travers les différentes wilayas, et ce, en coordination avec l’agence nationale d’aménagement du territoire (ANAT)  le centre national d’études et d’analyses pour la population et le développement (CENEAP), tout en rappelant la dimension économique que doivent jouer les zones d’activités dans la création d’une dynamique économique au niveau local à travers l’ouverture aux porteurs de projets notamment les  jeunes et par la même la mise en place d’un réseau national des petites entreprises.

Concernant les caisses du Sud et des hauts-plateaux, le Ministre a affirmé «la nécessité d’accorder une attention particulière à  l‘accélération du rythme de développement dans ces zones, notamment le grand Sud, et ce, en application des instructions de son Excellence le Président de la république, Monsieur Abdelaziz Bouteflika stipulant la généralisation du développement local dans la zone la plus reculé du pays, à travers l’intensification du travail de coordination au niveau central et local afin de définir les priorités en matière de projets de proximité qui revêtent une haute importance pour le quotidien des citoyens, et qui bénéficieront de financement dans le cadre de ce programme».

Au sujet du développement des zones frontalières, le Ministre a invité «les parties prenantes à l’intensification  de la coopération avec les pays voisins en insufflant une dynamique à ces mécanismes de coopération bilatérale et son développement notamment dans les domaines de la sécurité et de la formation».

Il a rappelé dans ce contexte,«l’importance du  défi sécuritaire dans ces régions  et la nécessité d’une coordination totale avec les services concernés et plus particulièrement l’armée nationale populaire, tout en annonçant la tenue d’une rencontre nationale dédiée au développement des zones frontalières consacrée à l’étude des différentes dimensions de développement».

Selon le même communiqué, dans sa réponse au bilan de la commission sectorielle chargée de s’enquérir sur le degré des  dégâts des dernières inondations ayant touché plusieurs wilayas du pays, le Ministre a adressé «les instructions adéquates en vue de la prise en charge de ces dégâts avec le concours des autres secteurs concernés».

KIA RIO

A noter que, selon le Ministère de l’intérieur, ces décisions s’inscrivent dans le cadre de la poursuite des réunions de coordination pour le suivi des projets du département, présidé une réunion avec les cadres centraux consacrée aux principaux dossiers», suscités. Des réunions présidées par le Ministre de l’Intérieur Noureddine Bedoui.

Hassi Messaoud Expo