Refoulement des produits agricoles : les nouvelles précisions du ministère de l’Agriculture

refoulement de dattes et de pomme de terre

Dans une déclaration à l’agence officielle hier mardi, le directeur de la protection des végétaux et des contrôles techniques auprès du ministère de l’Agriculture, du développement rural et la pêche, Khaled Moumen, a indiqué que le refoulement de dattes et de pomme de terre exportées par l’Algérie vers le Canada et la Russie est la cause du non-respect de la chaîne de froid par l’opérateur.

Kia Picanto

Dans ce sens, le responsable au ministère de l’agriculture  a fait savoir que les notifications à cet effet n’ont toujours pas été reçues. Il  explique, par la même occasion, que les dernières investigations ont conclue du non-respect de la chaine froid par un exportateur « n’ayant pas utilisé des containers frigorifiques ». « Ce qui a provoqué la multiplication de nombre d’insectes dans les dattes exportées », a-t-il ajouté.

Pour ce qui est de la quantité refoulée, M. Moumen  a précisé qu’elle concerne une cargaison de 18 tonnes de dattes exportées vers le Canada entre septembre et octobre 2017. Il a ajouté que des contrôles des laboratoires nationaux ont effectués. Des contrôles, qui selon lui, ont démontré le respect des normes phytosanitaires.

Pour étayer ses propos, le responsable du ministère de l’Agriculture a affirmé que depuis le mois de novembre 2017, pas moins de 36 exportateurs ont vu leurs marchandises bloquées par les services algériens du contrôle phytosanitaire au motif du non-respect des normes phytosanitaires. Ces blocages concernent des produits maraichers.

Lundi dernier,  le ministère de l’Agriculture a indiqué dans un communiqué que les seules notifications parvenues en 2018 à ses services étaient relatives à deux opérations d’exportation de pâtes et de boissons gazeuses expédiées vers le Canada.Ce pays a décidé leur refoulement pour cause de non traitement du bois d’emballage et non pour des raisons phytosanitaires.

Par ailleurs, le directeur de la protection des végétaux a avancé quelques chiffres sur les volumes des opérations d’exportation depuis le début de l’année. Il a précisé que pour les dattes, des quantités de 736,6 tonnes ont été exportées vers le Canada, de 1.884,98 tonnes vers la Russie et de 2.325 tonnes vers la France.

De plus, notre pays a exporté 560 tonnes du même fruit vers l’Espagne, 500 tonnes vers l’Allemagne et 335 tonnes vers le Qatar.

S’agissant des produits maraîchers, un volume de 800 tonnes a été exporté vers l’Espagne, un autre de 300 tonnes vers le Qatar avec 300 tonnes, un troisième de  200 tonnes vers la France et un quatrième de 6 tonnes vers la Russie, selon lui.