Djellab : «Les exportateurs doivent être accompagnés, et il ne faut pas qu’ils s’aventurent seuls»

Le Ministre du commerce Said Djellab a appelé ce mardi 12 juin, les exportateurs à ne pas s’aventurer seuls dans les opérations d’exportations, et qu’ils doivent être accompagnés, car, chaque pays importateurs à ses propres normes et sa propre réglementation.

KIA RIO

«Il faut que ses exportateurs soient accompagnés, et il ne faut pas qu’ils s’aventurent seuls», a déclaré le Ministre du commerce, en marge de sa visite de travail dans la wilaya de Sidi bel Abbes. 

Djellab a précisé que «chaque pays destinataires des marchandises, a sa propre réglementation et ses propres normes», ajoutant que «nos exportateurs quand ils exportent dans ces pays, il faut qu’ils sachent qu’il y a des normes là-bas».

Dans ce sillage, le Ministre a annoncé l’élaboration d’un guide spécial pour les exportateurs. «On va mettre tout dans un guide pour l’exportateur. Quand un opérateur désire exporter, il y a des étapes à franchir», a-t-il expliqué.

Djellab a ajouté que «dorénavant, quand l’opérateur vient pour faire sortir la marchandise, il faut qu’il présente l’attestation d’analyse et tous les documents nécessaires, et ce, dans le but de protéger le produit national et l’image de l’Algérie à l’étranger».

Pour rappel, des cargaisons de produits agricoles ‘pommes de terre, tomates et dattes), exportées vers la Russie et le Canada, ont été refoulées par ces pays, à cause de leurs contenance de résidus de pesticides, hypothèse évoquée à la révélation de cette affaire. Une chose qu’a démenti le Ministère de l’agriculture dans une première réaction, indiquant que «le refoulement n’est pas dû pour des raison phytosanitaire», avant de préciser dans un autre communiqué que «les raisons de ce refoulement  sont dues au non-respect par les exportateurs de la chaîne de froid».