LafargeHolcim Algérie affiche ses ambitions pour 2018

priorité du groupe LafargeHolcim en Algérie

« La première priorité du groupe LafargeHolcim en Algérie pour 2018 est l’exportation. On est passé du statut d’importateur, le plus grand importateur autour de la Méditerranée, avec un record de 5 millions de tonnes de ciment en 2016, à celui de surcapacité ». C’est ce qu’a indiqué hier son directeur des relations publiques, M. Serge Dubois qui s’est exprimé à l’occasion d’une rencontre média.

Il a précisé que « notre responsabilité est d’assurer les débouchés commerciaux à ces surcapacités de production en Algérie, où il y aura entre 15 et 20 millions de tonnes de surcapacité en 2020 », en rappelant que « la France produit 17 millions de tonnes par an ».

Le pari fou de Lafarge Holcim Algérie d’exporter 2 millions de tonnes de ciment en 2020, soit environ 50% de l’ambition nationale, semble se préciser. Pour atteindre cet objectif, l’entreprise cible l’Afrique de l’Ouest, puisque le marché sur la rive nord de la Méditerranée est en surcapacité et celui de la rive sud, dominé par l’Algérie comme le principal importateur, s’est complètement contracté.

Pour mieux finaliser ses opérations d’exportation, Lafarge HolcimTrading a été crée pour accompagner l’entreprise en Afrique de l’Ouest, afin d’introduire le ciment algérien dans cette région, a indiqué M. Dubois.

Lafarge Holcim Trading, considéré comme le vaisseau amiral de l’entreprise, permet de conquérir des parts de marché. L’ambition nationale d’exporter 5 millions de tonnes en 2020 représente 30 % du marché que vise l’entreprise.

Autre objectif de l’entreprise est de réduire les coûts et les délais chez les clients en développant la solution « Ardia 600 » qui permet d’économiser de l’argent aux maitres de l’ouvrage, notamment dans un contexte marqué par la baisse de la commande publique. La solution développe des techniques permettant de construire des routes plus vite et moins cher, tout en réduisant l’empreinte environnementale.

Lafarge Holcim Algérie se lance également dans la valorisation des déchets, en se fixant l’objectif de valoriser 80 millions de tonnes de déchets d’ici 2030. L’entreprise a réalisé 14 millions de tonnes en 2017. Lafarge Holcim en Algérie fait partie des 5 plus grandes sociétés au sein du groupe, ce qui montre le succès de Lafarge en Algérie.

Evoquant les moyens logistiques, M. Dubois a indiqué que « le Ministère des Transport vient de nous installer la connexion du rail à Cilas Biskra et on fera nos premières opérations d’exportation par voie ferroviaire et nous allons mobiliser tous les ports d’Algérie pour réussir le chalenge d’exporter dans deux 2 millions de tonnes ».

Et d’ajouter, « on va continuer à investir massivement en Algérie pour positionner l’Algérie  comme un pays champion de la Méditerranée avec 5 millions de tonnes qui représente 35% du marché de l’Afrique de l’Ouest et notre ambition est de contribuer à 50% ».

Par ailleurs, L’entreprise a 35% du marché, avec trois cimenteries à Msila, Biskra et Oggaz. Elle a réalisé à ce jour 7 opérations d’exportation.

MDI School