AccueilBanques-FinancesFinance islamique : le nombre de banques islamiques a augmenté de...

Finance islamique : le nombre de banques islamiques a augmenté de 8,6% de 2016 à 2017

- Advertisement -

Le nombre de banques islamiques à part entière et de fenêtres islamiques ouvertes par de banques conventionnelles dans 20 pays s’est établi à 178 et 84 au troisième trimestre 2017 contre respectivement 176 et 83 au quatrième trimestre 2016, a indiqué ce dimanche l’agence Reuters.

Le Conseil des services financiers islamiques (IFSB) a rassemblé et diffusé des données sur trois nouveaux pays entre 2016 et 2017, totalisant désormais 95% des données financières islamiques. À la suite de ces constatations, l’IFSB a constaté que le secteur bancaire islamique a augmenté de 8,6%, passant de 1 532 milliards de dollars au quatrième trimestre de 2016 à 1 662 milliards au troisième trimestre de 2017, selon la même source.

The graduate Fair

Les données ont également montré que le financement par les banques islamiques des pays participant au projet PSIFI qui ont augmenté de 8,7% a atteint 1 018 milliards de dollars au troisième trimestre de 2017 contre 936 milliards de dollars au quatrième trimestre 2016. Les trois pays dont les données sont incluses pour la première fois sont la Palestine, le Liban et le Qatar.

Par ailleurs, le Secrétaire général de l’IFSB, M. Bello Lawal Danbatta a déclaré qu’ « avec la diffusion des données bancaires islamiques dans les trois nouveaux pays, la base de données réalisée par l’Indicateurs financiers islamiques prudentiels et structurel (PSIFI) franchit une autre étape en couvrant plus de 95% des données bancaires islamiques mondiales et fournit maintenant élargir le champ d’action des utilisateurs de données pour évaluer les tendances et la stabilité des activités bancaires islamiques au niveau des juridictions et au niveau mondial », cité par le même média.

M. Bello a également souligné qu’ «après le lancement de la Phase IV de ce projet début 2017, l’IFSB a entrepris plusieurs efforts pour étendre la couverture de la base de données aux secteurs du marché des capitaux islamique et Takaful, y compris une enquête sectorielle », ajoutant « un nouveau groupe de travail est en train d’être formé avec les représentants des autorités de régulation et de surveillance pour les marchés du capital islamique et Takaful afin de mettre en œuvre les prochaines étapes qui incluent la finalisation de la liste des indicateurs et méthodologies d’une collecte effective de données et de métadonnées », selon la même source.

Le Secrétariat de l’IFSB met également la dernière main à un ensemble d’indicateurs pour les marchés de capitaux islamiques et les takaful en étudiant leur pertinence, leur importance et leur disponibilité dans les juridictions membres, tout en améliorant le Guide de compilation existant pour fournir des conseils détaillés sur les méthodologies de compilation et la collecte de métadonnées de l’ensemble des indicateurs finalisé, il a déclaré dans un communiqué.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine