Education : ouverture de 300 postes budgétaire pour la langue Tamazight

enseignants de Tamazight

Le ministère de l’Education va procéder à l’ouverture de quelques 300 postes budgétaires au profit des enseignants de Tamazight pour l’année scolaire 2018/2019, a indiqué, hier dimanche, le secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad cité par Algérie1.

Selon la même source, les diplômés des instituts de la langue et de la culture amazighe des universités de Tizi ouzou, Bouira, Batna, Bejaiaet Alger, seront prioritaires pour l’obtention de ces postes.

M. Assad, qui s’exprimait lors d’une réunion tenue à la direction de l’éducation de la wilaya de Skikda à l’occasion du 23e anniversaire de la création du HCA, a affirmé qu’un encadrement, mais aussi un accompagnement et des manuels, seront fournis à ces nouvelles recrues par le HCA. D’après lui, il existe 2757 enseignants de Tamazight à l’heure actuelle.

Par ailleurs, le secrétaire général du HCA a appelé, une nouvelle fois, à l’actualisation de la circulaire ministérielle 426 de 2008 afin que l’enseignement de Tamazight soit obligatoire dans toutes les écoles.

Dans cette optique, M. Assad a plaidé pour l’augmentation du coefficient de la langue amazighe à 3 au lieu de 2. Car, selon lui, cette langue ‘ « représente l’identité nationale’ ». Il a également plaidé pour« l’amendement de certains textes relatifs » àla réhabilitation et la promotion de Tamazight dans l’école algérienne.

MDI Alger

En outre, le SG du commissariat de l’amazighité a indiqué qu’un budget sera réservé par la présidence de la République afin de promouvoir le mouvement associatif culturel amazigh. Dans ce sens, il a expliqué que pour bénéficier de ce soutien, toute association doit développer un programme de promotion du tamazight. Actuellement, il existe 914 associations culturelles amazighes dans toute l’Algérie.

Bessa, Résidence la Pinède