La Corée du Sud promet 5 milliards $ d’investissements en Afrique sur deux ans

KOAFEC

Le gouvernement sud-coréen s’est engagé le 22 mai, à investir 5 milliards de dollars en Afrique durant les années 2019 et 2020. Cet engagement a été annoncé par Kim Dong-yeon (photo à droite), vice-Premier ministre et ministre de la Stratégie et des Finances sud-coréen, lors de la  6ème réunion ministérielle de la Conférence sur la coopération économique entre la Corée et l’Afrique (KOAFEC). Cette réunion biennale s’est tenue en marge des 53e assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD), qui se sont ouvertes le 21 mai dans la ville portuaire sud-coréenne de Busan.

Les investissements sud-coréens seront essentiellement réalisés dans les domaines du développement des zones rurales, de la formation des ressources humaines, de la lutte contre le changement climatique et des  infrastructures, selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Sur l’enveloppe de 5 milliards de dollars, Séoul entend d’autre part, consacrer un milliard de dollars à un programme d’électrification mené par l’Agence américaine pour le développement international (USAID).

Considérée en 2012 par l’OCDE comme un modèle en matière d’aide publique au développement (APD), la Corée du Sud reste le seul État au monde à être passé du statut de pays bénéficiaire de l’aide au milieu du siècle dernier à celui de donateur en 2009. Naguère pauvre et endetté, ce pays doté de peu de ressources naturelles est devenu aujourd’hui la 11e puissance économique de la planète.

MDI Alger

Ecofin

Bessa, Résidence la Pinède