L’Algérie lance un appel d’offres pour se procurer 50 000 tonnes de blé

Ghardaïa

L’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) a lancé un appel d’offres international pour l’achat de blé, rapporte ce mardi 22 mai Reuters citant des négociants européens.

L’offre algérienne vise un nominal de 50 000 tonnes.Toutefois la même source a rappelé que l’Algérie achète souvent un volume beaucoup plus important que le nominal recherché. Elle ajoute, dans le même sens, que l’origine de la quantité demandée n’a pas été précisée,étant donné que l’OAIC ne publie jamais les détails de ses appels d’offres.

Début avril,  L’OAIC a acheté 388 000 tonnes de blé meunier  après un appel d’offres international pour un montant total d’environ 90 millions de dollars. La livraison de cette quantité était prévue pour le mois de juin prochain. A l’époque, Reuters avait suggéré qu’il s’agissait probablement de la dernière commande algérienne de la saison 2017/2018.

A la mi-mars,  c’était une quantité e 150 000 tonnes de blé meunier que l’office algérien avait acquise. L’agence algérienne des céréales a payé à cette époque entre 225 et 226 dollars la tonne, frais de logistique inclus.

L’Algérie est l’un des plus grands importateurs de céréales au monde.  Durant les deux premiers mois de 2018, notre pays en a importé pour 542,8 millions de dollars contre 530,6 millions de dollars (+2,3%), durant la même période de l’année écoulée.

Selon les chiffres des Douanes algériennes, la facture d’importation des produits alimentaires alimentaires a atteint 3,15 milliards de dollars durant les quatre premiers mois de 2018 contre 3 milliards de dollars durant la même période de l’année précédente, soit une hausse de près de 5%.

MDI Alger

Pour baisser le coût exorbitant de cette facture,  les différents gouvernements, qui se sont succédé durant ces dernières années, ont mis en place plusieurs mécanismes d’encadrement des importations de marchandises notamment des produits alimentaires afin de réduire le déficit commercial.

Bessa, Résidence la Pinède