Hausse des prix des fruits et légumes : Le ministère du Commerce s’en lave les mains

prix des fruits et des légumes

Alors que le ministère du Commerce n’a pas cessé de marteler et rassurer quant à la suffisance de l’offre, mais surtout la baisse des prix des fruits et des légumes, voilà que ces derniers ont atteint des sommets en ce début de mois de Ramadan.

Ces hausses vertigineuses sont dues, d’après lui, aux dernières intempéries qui ont caractérisées plusieurs régions du pays. Dans ce sens, le directeur des Activités dans le même département, Abdelaziz Ait Abderrahman, a expliqué que « le mauvais temps a empêché les agriculteurs de procéder à la récolte ». Cette situation a directement impacter l’offre sur les marchés, provoquant des hausses de prix.

D’après le même responsable, les prix baisseront durant les tous prochains jours car d’importantes quantités de fruits et de légumes vont pénétrer les marchés.

Pourtant, le ministre du Commerce, Said Djellab, a assuré, jeudi dernier (soit le 1er jour jour de Ramadan), que les prix des fruits et des légumes, notamment les tomates et les courgettes, connaîtraient très vite un retour à la normale.

« C’est une affaire de trois ou quatre jours, et les prix baisseront », a-t-il notamment déclaré.  Et d’affirmer : « Les produits sont disponibles, il n’y a aucun problème ».

MDI Alger

Visiblement, les petites bourses ont encore du souci à se faire durant ce mois sacré.

Bessa, Résidence la Pinède