Consommation: prés de 10 Millions de quintaux de fruits et légumes durant le Ramadan

Les ménages algériens s’apprêtent à consommer l’équivalent de 10 millions de quintaux en termes des fruits et légumes et pas moins de 8 millions de tonnes de viandes.

Ooredoo Maxy 2000

Ce sont les chiffres avancés ce matin par le président de l’Association des commerçants et artisans, Hadj Tahar Boulenouar qui se réfère a des données des commerçants de gros et des experts agricoles. Malgré l’importance de ces chiffres, Boulenouar a souligné que compte tenu du début des récoltes des produits agricoles de pleine saison il ne sera, en outre, observé aucune pénurie durant ce mois sacré et bien au-delà.

Invité de la radio nationale, le président de l’ANCA a souligné que la quantité des produits alimentaires stockée «est largement suffisante» pour parer à des ruptures d’approvisionnement inopportunes après un jeûne  prolongé.

Le même intervenant, a indiqué aussi que le nombre des marchés consacrés aux produits alimentaires, sur territoire  national est de 1700, ce qui est considéré comme très loin des besoins de la population. Une situation qui ouvre la voie devant des pratiques illégales, telles que les installations hasardeuses ou bien ce qui est connu des marchés parallèles. Toutefois, l’invité de la radio a expliqué le phénomène de la spéculation que connaissent les prix à l’approche du mois de Ramadan par   l’augmentation de la demande face à l’offre, ce qui donne un  contre cout, provoquent la hausse « temporaire »  des prix.

Pain : Gaspillage de 3 millions de baguettes par jour

Le pain qui est un élément essentiel dans l’alimentation des algériens, subit un gaspillage très important avec une moyenne de 3 millions de baguettes de pain par jour, sachant que ce produit est subventionné, les chiffres font ressortir que cet aliment de base pour les Algériens coûte à l’Etat 5 milliards DA par an.

KIA RIO

Les sociétés de nettoyage au niveau des différentes wilayas du pays ont dû créé un service spécial pour s’occuper exclusivement de la collecte du pain qu’ils recyclent au profit des agriculteurs et autres éleveurs de bétail et de volailles.

EFTG