Air Algérie : « Elle doit bénéficier des facilitations comme les autres entreprises nationales »

rapatriement des supporters algériens

La compagnie nationale aérienne Air Algérie fait face a plusieurs défis, entre autre l’amélioration de sa qualité de service l’augmentation de sa flotte, ainsi que de bénéfice des aides de l’Etat afin d’être plus concurrentielle.  

C’est du moins ce qui a été confirmé aujourd’hui, Houaoui Zohir Chef de devisions commerciale  à Air Algérie, en marge de la journée parlementaire sur le rôle des secteurs de transport de la poste et des communications dans le développement économique. Selon, M. Houaoui, pour qu’une compagnie aérienne puisse être viable, « elle doit avoir un plan pour maitriser ses coûts  et l’améliorer sa qualité de service sur tous les points de vue ». Il a aussi fait référence à l‘environnement qui doit être adéquat pour atteindre des performances importantes.

Dans ce sens, le représentant de Air Algérie, a comparé avec les compagnies de type2 à l’instar de British Aiways, Air France, « toutes ces compagnies ont leur propre terminal» a-t-il indiqué sachant que il ne suffit pas d’avoir juste des avions et vendre, « mais la qualité de service est primordiale» a-t-il encore insisté.

M Houaoui a souligné aussi qu’il faut s’améliorer sur le plan technologique afin de permettre aux clients de s’acquitter de leurs billets.  A ce sujet, il a souligné qu’Air Algérie a acquis un système qui permet à sa clientèle d’acheter son billet à l’international avec les cartes de paiement. Dans ce sens il a indiqué aussi que «nous sommes en phase de préparation avec la Satim et la BNA de la mise en place d’un système de paiement en ligne en dinars».   Pour les concitoyens qui souhaitent acheter des billets depuis l’étranger, «nous avons mis à leur disposition la possibilité d’achat de billet en appelant un call center » (télévente).

Toujours dans les services, Air Algérie « s’améliore de plus en plus »  a estimé Houaoui. A ce propos, il a cité l’amélioration de la ponctualité en gagnant presque 10 points cette année, « en passant de 60% à 72% et nous comptons continuer dans cette performance afin de fidéliser davantage notre clientèle » a-t-il souligné.  Toujours dans ce sillage, Houaoui a indiqué que a direction générale a tenue à mettre en place une direction des services. Selon la même source, « Air Algérie s’inscrit dans un processus de labellisation et dispose de mécanisme afin de faire face à des situations délicates, afin de garantir les droits des passagers ».

Sur le plan investissement, il a indiqué que jusqu’à présent, Air Algérie dispose d’une flotte de 56 avions civile, dont un tiers à plus de quinze ans, mais cela « ne veut rien dire, car la maintenance est garantie en toute sécurité », rassurant qu’il y a un objectif important de la part de la compagnie afin d’acquérir des nouveaux appareils.

MDI Alger

Mais pour être aussi plus efficaces, notre interlocuteur a souhaité  qu’ Air Algérie « soit traité comme des autres sociétés nationales », et doit bénéficié, elle aussi, des avantages et aides. D’ailleurs, « le CPE a été d’accord pour que la compagnie  Air Algérie puisse avoir aussi des facilitations comme ses concurrents à l’international».

Bessa, Résidence la Pinède