MENA : les fusions et acquisitions ont atteint 13,9 milliards de dollars au 1er semestre 2018

La valeur des transactions des fusions et acquisitions au Moyen-Orient et en Afrique du Nord a atteint 13,9 milliards de dollars au premier trimestre 2018, soit sept pour cent de plus que la valeur enregistrée au même trimestre de 2017 et en trois ans », a indiqué Reuters.

L’objectif pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord a atteint en huit ans 11,2 milliards de dollars, en hausse de 50% par rapport à la même période en 2017.

Grâce à l’acquisition par Total SA de 20% de la concession Umm Shaif et Nasr d’Abu Dhabi National Oil Co. pour 1,1 milliard de dollars, les fusions et acquisitions entrantes dans la région MENA ont atteint aujourd’hui un niveau record. Dans le même temps, les fusions et acquisitions à l’étranger ont diminué de 3,3 milliards de dollars au premier trimestre 2017 à 779 millions de dollars cette année, selon la même source.

Les fusions et acquisitions, communément appelées M&A sont dominées dans la région par le secteur énergétique dont les transactions représentaient 54% des fusions et acquisitions en termes de valeur et, malgré le même nombre de transactions que le secteur financier ne représente que 10,7% des fusions et acquisitions de la région, a précisé Reuters.

S’agissant des émissions d’actions et de titres de participation du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, elles ont totalisé 1,4 milliard de dollars au premier trimestre de 2018, soit une augmentation de 158% d’une année sur l’autre, a rappelé Reuters.

GMI BS

Concernant les émissions obligataires, malgré une baisse de 25% par rapport au premier trimestre 2017, les émissions de dette au Moyen-Orient et en Afrique du Nord arrivent à leur deuxième plus haut niveau depuis le début des statistiques, atteignant 23,9 milliards de dollars cette année », selon la même source, précisant que « les EAU étaient la nation la plus active de la région avec 33,3% de l’activité en valeur, suivie par Oman avec 29%. Par ailleurs,La dette internationale islamique a augmenté de 9% par rapport au premier trimestre 2017 pour atteindre 13,6 milliards de dollars à ce jour en 2018 ».

Bessa, Résidence la Pinède