Accueilla deux23 400 demandes algériennes pour l'octroi de la nationalité européenne

23 400 demandes algériennes pour l’octroi de la nationalité européenne

- Advertisement -

Les États membres de l’Union européenne ont accordé la nationalité à 994 800 personnes en 2016 (841 000 en 2015) dont 12% se trouvaient déjà citoyens d’un autre État membre. Selon l’étude menée par Eurostat, les Algériens figurent en huitième position pour l’octroi d’une nationalité d’un pays de l’Union Européenne. Près de 23 400 d’entre eux ont en effet demandé un passeport européen et 75,4% d’entre eux ont opté pour la France, 9,5% pour l’Espagne et enfin 7,2% pour l’Italie.

L’étude révèle en outre, que les marocains figurent, comme en 2015, en tête pour l’octroi d’une nationalité d’un pays de l’Union européenne. Près de 101 300 d’entre eux ont en effet demandé un passeport européen et 89% d’entre eux ont opté pour l’Espagne, l’Italie ou la France.

The graduate Fair

Ils sont suivis par les Albanais (67 500 dont 97% ont choisi l’Italie ou la Grèce) et les Indiens (41 700 dont 60% ont acquis la nationalité britannique). L’Inde vient ravir la troisième place occupée en 2015 par les Turcs qui rétrogradent en cinquième position (32 800 personnes) derrière les Pakistanais (32 900), selon Econostrum.  

La Tunisie est classée quant à elle à la 19ème position. Près de 14 700 Tunisiens ont demandé la nationalité européenne et la France figure en première ligne avec 52,2%, suivie de l’Italie avec 33,2% et enfin l’Allemagne avec 7,7%.  

L’office statistique de l’Union européenne note également que le nombre de ressortissants britanniques devenus citoyens d’un autre État membre de l’UE a plus que doublé en un an (+165%) passant de 2 478 à 6 555. Mais, les plus fortes progressions se situent dans les pays méditerranéens. Ainsi, la Croatie a connu une augmentation de 232% des octrois de passeports (3 973 personnes), la Grèce de 138% (33 210) et Malte de 131% (1 495).

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine