Cybersécurité : 50% des entreprises algériennes ne sont pas sécurisées

entreprises algériennes sont exposées au danger des cyberattaques

La moitié des entreprises algériennes sont exposées au danger des cyberattaques. C’est ce qu’a révélé une récente étude réalisée cette année sur la cybersécurité et qui a concernée 1.000 entreprises publiques et privées, a rapporté ce jeudi le quotidien El Bilad.

Ooredoo switch

« L’enquête a révélé que 54% des entreprises pensent que les cyberattaques ont un impact sur leur développement, alors que 16% des entreprises n’ont pas de système de protection, 12% des entreprises n’ont pas de sécurité pour leur système d’information et 17% réfléchissent  à mettre en place un système de protection », selon la même source.

Mehdi Zakari, président de Africa Cyber Security Summit, organisé à Oran, a indiqué qu’« une enquête indépendante sur les défis du numérique menée avec Algeria Digital Tendance et soutenue par le leader mondial de la gestion des risques, Rapid 7, a révélé que 50% des entreprises interrogées ne sont sécurisée face aux menaces informatiques ».

KIA RIO

L’enquête a également révélé que 52% des entreprises n’ont pas de politique de sécurité des données, ni de personnel compétent et qualifié dans le domaine des TIC. « Les cyber attaques ont causé la destruction de 300 millions d’ordinateurs dans le monde », selon M. Zakaria, soulignant ainsi l’importance de la menace qui pèse sur les entreprises algériennes.

EFTG