Le ministère du Commerce interdit 40 nouveaux produits à l’importation, et autorise 60 autres

Dépôt des comptes sociaux: Le délai prorogé au 31 décembre

Le ministère du Commerce va autoriser 60 produits, figurant sur la liste des 851 produits interdits à l’importation, à pénétrer le marché algérien, a indiqué ce mardi 3 avril  le directeur de cabinet du ministère du Commerce, Ilyes Ferroukhi.

Parmi les produits qui seront désormais autorisés à l’importation figurent les arômes, a ajouté M. Ferroukhi. Hier lundi, le président de l’Association des producteurs algériens de boissons (Apab), Ali Hamani, a révélé à la presse algérienne, avoir été contacté par le président de la commission intersectorielle du ministère du Commerce. Ce dernier lui a « demandé de lui transmettre la liste des entreprises qui souhaitent importer des arômes et les quantités souhaitées ».

En parallèle, 40 autres produits seront désormais interdits à l’importation, a annoncé M. Ferroukhi sans donner plus de précision. Selon lui, la liste des produits interdits à l’importation change tous les trois mois, après l’ouverture d’un dialogue avec toutes les parties concernées.

Pour ce qui est des prix des produits de première nécessité, notamment durant le mois de Ramadan, le directeur du Cabinet du ministère du Commerce a affirmé qu’il n’y a pas, pour l’heure, une forte augmentation des prix sur les marchés. « L’offre ne manque pas », assure-t-il. « Nous surveillons les marchés. Il faut savoir premièrement que représente cette liste des 851 sous positions tarifaires par rapport aux tarifs douaniers algériens qui comptent 17 000 sous positions tarifaires (…) Ce n’est pas grand-chose », ajoute-il.

Depuis la baisse des prix du pétrole en 2014, les différents gouvernements, qui se sont succédés, ont procédé à l’instauration de licences et / ou à l’interdiction de certains produits à l’importation pour tenter de préserver les réserves de change. Début  2018,  le gouvernement a annoncé une nouvelle liste de 851 produits interdits à l’importation. Cette liste a suscité des remous chez certains importateurs et producteurs.

MDI Alger