Le groupe Hasnaoui à l’avant-garde dans l’agriculture

développer le secteur agricole

SODEA, une société du pôle agricole du groupe Hasnaoui, s’est lancée dans le développement de pépinières maraîchères et arboricoles dans la Wilaya de Sidi bel Abbes, pour répondre aux besoins croissants du marché national.

A ce propos, M. Ali Hasnaoui, directeur général de SODEA, a indiqué que « nous sommes une référence sur le marché national et nous étions les premiers à développer, dans les années 1990, le goutte-à-goutte en Algérie », poursuivant « dans les années 2000, la société s’est lancée dans la culture de la pomme de terre et en 2000, nous avons créé les pépinières maraîchères et la pépinière d’oliviers. En 2009, nous avons créé un laboratoire de recherche et développement de micro algues et de bactéries ».

En effet, les algues sont riches en protéines, en oméga 3 et enzymes et elles pourraient servir d’aliments pour le bétail. Grâce à ce centre de recherche, unique centre en Algérie et en Afrique, la société SODEA « ambitionne d’atteindre une production de 150 tonnes par jour », selon M. Ali Hasnaoui.

Par ailleurs, la société SODEA s’est lancée,à partir de 2010,dans les machines agricoles destinées notamment aux arboriculteurs.

M. Ali Hasnaoui a précisé que « nous avons plus de 150 hectares d’oliviers productifs et 30 hectares de poires et nous avons aussi des projets pour d’autres cultures fruitières, englobant une superficie de 500 hectares », ajoutant « nous voulons intégrer la solution globale dans la société SODEA, c’est-à-dire de faire des projets clé en main pour les agriculteurs, afin de les accompagner de l’analyse du sol jusqu’au conseil technique ».

Interrogé sur les semences, M. Ali Hasnaouia indiqué qu’ « elles sont importées », précisant « on ne peut pas faire de la semence, parce que ce n’est pas un marché ouvert. C’est l’OAIC qui gère la semence en Algérie ».

M. Ali Hasnaoui a souligné que la société « est en train d’installer une pépinière arboricole avec un laboratoire in-vitro, àTabia, située à 25 km de Sidi Bel Abbes », ajoutant « la pépinière à une capacité de quatre millions de plants par an et on a préconisé deux millions de plants fruitiers et deux millions de plants d’oliviers. Aujourd’hui, c’est notre axe stratégique pour le développement fruitier ».

Par ailleurs, la société compte se lancer dès l’année prochaine dans la production d’engrais liquides, de bio-stimulants et des acides aminés, en partenariat avec une société allemande. Ce projet a nécessité « un investissement d’environ six millions d’euros », selon M. Ali Hasnaoui.

MDI Alger