Emirates Airlines va lever 600 millions de dollars de Sukuk

Emirates

« Emirates Ailrlines devrait lever 600 millions de dollars de la vente d’obligations islamiques en tant que plus grande compagnie aérienne du monde par les passagers internationaux, qui se joint à une ruée des emprunteurs de la région du Golfe. Le transporteur appartenant à l’Etat de Dubaï a vendu un sukuk de 10 ans à un taux de profit de 4,5% », a indiqué ce lundi l’agence Bloomberg.

Emirates rejoint ainsi une liste d’émetteurs régionaux à la recherche de financements sur les marchés obligataires avant que l’augmentation des taux d’intérêt américains ne fasse grimper les coûts d’emprunt, a rappelé la même source.

Par ailleurs, l’émirat de Sharjah aux Emirats Arabes Unis et Oman sont parmi les Etats qui ont levé des fonds via des obligations jusqu’ici cette année, alors que l’Arabie Saoudite aurait sélectionné des banques pour aider à gérer une offre dès ce mois de mars.

Selon Bloomberg« les ventes d’obligations du Conseil de coopération du Golfe, qui comprend les deux plus grandes économies arabes d’Arabie saoudite et des États-Unis, ont rapporté 20,3 milliards de dollars cette année. C’est juste en deçà des 22,3 milliards de dollars recueillis au cours de la même période l’année dernière, alors que les ventes atteignaient le chiffre record de 85 milliards de dollars ».

MDI Alger

Deux grandes banques ont été désignées pour agir à titre de coordinateur mondial et de chef de file conjoint pour la vente des obligations islamiques, les Sukuk, organisée par la compagnie aérienne, basée à Dubaï, Emirates. Il s’agit de la banque américaine Citigroup Inc.et de la banque britannique Standard Chartered.  D’autres banques commerciales comme la Banque Islamique d’Abu Dhabi, BNP Paribas SA, HSBC Holdings, JPMorgan Chase & Co. et Noor Bank ont aidé à organiser la vente.

Bessa, Résidence la Pinède