Coopération économique : Une mission d’hommes d’affaires algériens à Budapest du 25 au 29 Mars

relations économiques algéro-hongroises

Dans le cadre du renforcement des relations économiques algéro-hongroises, la Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie organise, en collaboration avec la Chambre Hongroise de Commerce et d’Industrie, une mission d’hommes d’affaires algériens à Budapest du 25 au 29 Mars 2018.

Cette mission constitue, selon la CACI, une opportunité supplémentaire aux opérateurs économiques algériens intéressés par le marché hongrois et désireux de développer des relations de partenariats avec leurs homologues hongrois.

Entre l’Algérie et la Hongrie, le volume des échanges commerciaux ne reflète pas l’excellence des relations. Les deux pays se fixent comme objectifs de hisser le partenariat à la hauteur de l’excellence des relations politiques entre les deux pays.

L’industrie agro-alimentaire est retenue comme secteur de coopération prioritaire par l’Algérie vue la valeur ajoutée que le partenaire hongrois pourrait y apporter. Il a été également convenu de développer des partenariats dans le tourisme thermal, sachant que la Hongrie est l’un des leaders mondiaux dans ce domaine. Cette coopération devrait se concrétiser à travers l’échange de délégations d’experts qui seront chargés d’identifier des projets d’investissement en Algérie.

Dans le secteur de la santé, des actions concrètes ont été proposées surtout dans les domaines de la prévention, le contrôle des produits pharmaceutiques et de la transfusion sanguine.

Le transfert technologique, le développement des parcs technologiques et l’accompagnement des projets de création d’entreprises innovantes ont été retenus comme axes privilégiés en ce qui concerne la coopération dans les TIC.

Les échanges commerciaux entre les deux pays restent donc faibles avec une balance commerciale bilatérale déficitaire pour l’Algérie. Durant les neuf premiers mois de 2017, l’Algérie a importé de Hongrie pour  93 millions de dollars, contre 156 millions de dollars pour toute l’année 2016, selon l’APS.

MDI Alger

L’Algérie importe surtout de la Hongrie des équipements mécaniques et électriques, des produits chimiques et des produits sidérurgiques. En revanche, l’Algérie n’a pratiquement rien exporté vers ce pays de l’Europe centrale durant la même période.

Bessa, Résidence la Pinède