HomeénergieLe pétrole monte après des ventes massives mais le marché reste prudent

Le pétrole monte après des ventes massives mais le marché reste prudent

« Les cours du pétrole ont augmenté ce vendredi après deux jours de ventes massives, dans un climat d’optimisme quant à une réunion prévue entre Kim Jong Un de Corée du Nord et Donald Trump, président des États-Unis », a indiqué l’agence Reuters.

En effet, le baril de Brent de la mer du Nord valait vers 10H32 GMT, 64,02 dollars, en hausse de 41 cents, soit 0,64%, par rapport à sa clôture précédente, alors que le baril du « sweet light crude » (WTI), coté sur le marché américain, valait 60,42 $, en hausse de 30 cents, soit 0,5%.

Néanmoins, les deux références, le Brent et WTI risquent des pertes hebdomadaires d’environ 0,5% et 1,34%, respectivement.


A cet égard, les analystes ont averti que « les perspectives générales du marché restaient baissières en grande partie en raison de la hausse des stocks et de la production aux États-Unis », selon la même source.

Ils s’attendaient également à ce que les données hebdomadaires sur le nombre de plates-formes américaines, qui seront publiées vendredi, montrent de nouvelles augmentations, ajoutant ainsi une pression sur les prix du pétrole.


Par ailleurs, les chiffres publiés par l’agence américaine d’information sur l’énergie (AIE) ont montré que la production brute aux Etats –Unis a augmenté de 23% depuis le milieu de 2016 à 10,37 millions de barils/jour. Ainsi grâce en grande partie au schiste, les États-Unis produisent maintenant plus de brut que l’exportateur supérieur de l’OPEP, l’Arabie saoudite. Seule la Russie pompe plus, à près de 11 millions de bpj.

Il convient de souligner que contrairement aux producteurs du Moyen-Orient, où la production est en grande partie dictée par les compagnies pétrolières publiques, les producteurs américains forent et vendent uniquement sur la base de l’économie.

Si les prix restent aux niveaux actuels ou augmentent davantage, les producteur américains restent rentables et augmenteront la production et si les prix baissent, la production américaine baissera.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine