Bourse d’Alger: La CACI organise une journée d’étude le 15 mars

parquet de la bourse d’Alger

La Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie (CACI) organise en collaboration avec la Bourse d’Alger une journée technique sur « La Bourse d’Alger, mécanisme de financement alternatif pour les entreprises algériennes ». Cette journée aura lieu le jeudi 15 mars 2018 à Alger.

Kia Picanto

Selon la CACI, les mécanismes de financement d’une entreprise sont multiples et diversifiés, auxquels toute entreprise algérienne peut faire appel, à l’instar du financement bancaire classique, le recours aux fonds d’investissement, le leasing et l’introduction en bourse.

Cependant, se financer à travers la bourse reste une pratique peu répondue en Algérie malgré l’existence de la bourse d’Alger depuis 1997, la problématique donc qui se pose c’est pourquoi ce mode de financement n’est pas très sollicité par les entreprises algériennes ? Est-ce que ce mode de financement est méconnu par les entreprises algériennes ? Est-ce l’entreprise algérienne est suffisamment sensibilisée quant aux avantages liés à l’introduction en bourse ? Est-ce l’introduction en bourse fait peur aux managers algériens ? Est-ce que cette réticence est liée à la méconnaissance des règles de fonctionnement de la bourse et les mécanismes d’introduction à la bourse ? Autant de questions qui trouveront certainement réponses lors de cette journée.

La CACI tient à préciser que « l’objectif de cette journée d’information est de vulgariser la culture boursière auprès des opérateurs économiques, de mettre en avant les avantages d’une introduction en bourse, de mettre l’accent sur la facilité de financement via le marché boursier ainsi que de mettre l’accent sur la nécessité du financement via le marché boursier dans une conjoncture de raréfaction de ressources de financement », précisant que cette journée technique sera animée par le Directeur Général de la Bourse d’Alger.

Notons que l’introduction en bourse d’une entreprise présente plusieurs avantages y compris la levée des capitaux et le renforcement des fonds propres, la diversification des sources de financement et la pérennisation et la sauvegarde du contrôle des entreprises.