L’Egypte augmentera la production de gaz à Zohr à 700 millions de pieds cubes par jour

« L’Egypte a l’intention d’augmenter la production de son énorme champ gazier offshore de Zohr en Méditerranée à 700 millions de pieds cubes par jour en mai, contre environ 350 millions de pieds cubes par jour actuellement », a déclaré dimanche le ministre égyptien du Pétrole, M. Tarek El Molla.

Découvert en août 2015 par le géant italien Eni, le gisement de Zohrcontient des réserves de l’ordre de 850 milliards de mètres cubes de gaz et s’étend sur une surface de 100 Km2, à environ 200 km de la côte égyptienne.

Le PDG d’Eni, Claudio Descalzi, a déclaré le mois dernier que « l’objectif était d’atteindre 2,9 milliards de pieds cubes par jour d’ici mi-2019 », selon la même source.

Descalzi a déclaré en décembre dernier, que « le champ gazier transformera complètement le paysage énergétique égyptien, lui permettant de devenir autosuffisant et de passer d’un importateur de gaz naturel à un futur exportateur ».

Le ministre a indiqué en novembre dernier que « ce champ va permettre à l’Egypte de cesser d’importer du gaz naturel liquéfié et d’économiser 230 millions de dollars ».

Par ailleurs, la Méditerranée orientale est devenue une région d’exploitation gazière très active, après la découverte de gisements gaziers au large de plusieurs pays comme Chypre.  L’Egypte est l’un des principaux pays où le géant italien ENI exerce, puisqu’il gère environ « 35% de la production gazière du pays », selon M. Descalzi.

En effet, lors de la récente découverte de ce gisement au large de Chypre, appelé Calypso 1, M. Descalzi a déclaré qu’« un puits d’évaluation devrait être foré pour savoir les volumes réels », ajoutant «Eni décidera avec le groupe français Total de réaliser ce puits ».

Pour rappel, la production au champ gazier de Zohr, le plus important en méditerranée, a commencé en décembre dernier, au rythme de 350 millions de pieds cubes par jour.

MDI Alger