Contrôle du commerce à Alger : plus de 5 milliards de DA de saisie enregistrés en février

bilan du contrôle économique et de la répression des fraudes

Dans son dernier bilan, la direction du commerce de la wilaya d’Alger (DCWA) révèle que le nombre d’infraction relevé lors du contrôle économique et de la répression de fraude a atteint 4553 en février à Alger. Le nombre des dossiers en poursuite juridique quant à lui a atteint 2453 pour un montant de défaut de facturation de 56198082.11  DA alors que le montant du pratique illicite a atteint 108345.00 DA.

Le même bilan fait état d’un montant de saisie de 5060297.10 DA. Le nombre de proposition de fermeture étant de 96 locaux commerciaux. La DCWA révèle aussi que le nombre d’opérateurs programmés durant la même période a atteint 17168 personnes et le nombre de brigades 347. Le nombre d’interventions réalisées étant de 17879 pour 2118 infractions constatés.

La DCWA tient à rappeler à cette occasion qu’il a été procédé, le Dimanche 21 Janvier 2018, à l’installation des membres de la Commission Intersectorielle Consultative chargée du suivi des mesures de sauvegarde de la production nationale. Cette Commission, présidée par le représentant du Ministère du Commerce, est composée de sept (07) membres, représentant les secteurs du Commerce, des Finances, de l’Industrie et des Mines et de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche. Cette commission, instituée conformément à l’arrêté interministériel du 08 Janvier 2018, est chargée notamment de l’examen des requêtes de protection de la production nationale à l’effet de prendre des mesures de sauvegarde appropriées.

MDI Alger

La DCWA précise que ces mesures peuvent prendre la forme de droits de douane additionnels ou restrictions quantitatives  provisoires devant permettre la réhabilitation et la protection de l’industrie locale contre les flux d’importations massives ou néfastes. Les demandes de mise en œuvre des mesures de sauvegarde, formulées par les opérateurs économiques, devront être déposées ou adressées  au Ministère du Commerce. 

Bessa, Résidence la Pinède