HomeActualitéNationalSaison estivale : un programme de 25 milliards de dinars pour assurer...

Saison estivale : un programme de 25 milliards de dinars pour assurer une alimentation régulière en eau potable

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a annoncé, mardi à Alger, le lancement d’un programme d’urgence comprenant plusieurs projets d’un montant de 25 milliards DA pour assurer une alimentation régulière en eau potable au cours de la prochaine saison estivale (2018) et mettre fin aux perturbations enregistrées l’été dernier. 

S’exprimant en marge d’une réunion de travail préparatoire de la prochaine saison estivale, le ministre a fait savoir que le programme, qui sera réalisé sur plusieurs étapes, sera présenté au Gouvernement la semaine prochaine pour adoption et pour la mobilisation des ressources financières nécessaire à sa mise eouvre. 

Le ministre qui coprésidait cette réunion avec le ministre de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Nourredine Bedoui, a expliqué que ce programme, qui concernera 24 wilayas, avait pour objectif d’assurer une alimentation quotidienne en eau potable au profit de 367 communes sur un total de 592 non alimentées quotidiennement, les 225 communes restantes devant bénéficier de ce type d’alimentation au cours du premier semestre 2019.  

Le programme d’urgence prévoit plusieurs projets au profit de 3.5 millions d’habitants des villes et agglomérations, dont le transfert des eaux du barrage Mehouane vers Sétif, le transfert du barrage d’Ourkis vers Oum Bouaghi, le transfert de la station de dessalement d’El Meqtaâ vers Mascara, le transfert de Chott El Gherbi vers le sud de Tlemcen, le nord de Naama et l’ouest de Sidi Belabbès, ainsi que le transfert du barrage de Tichy-Haf vers la wilaya de Bordj Bou Arreridj. 

Il est également question de l’élaboration d’une feuille de route pour la prise en charge des communes connaissant un déficit à travers un plan spécial pour chaque collectivité, outre l’intensification des opérations d’intervention pour réduire les fuites, la lutte contre le vol des eaux, la réhabilitation et l’extension des réseaux et le renforcement des capacités de gestion. 

Lors de la saison estivale 2017, il a été enregistré 1.380 perturbations dans la distribution de l’eau potable en raison d’une faible pluviométrie, des fuites au niveau des canaux et  des pannes électriques et mécaniques, a rappelé M. Necib qui a souligné le caractère « spécial » de la dernière  saison estivale, marquée par une forte canicule et une faible pluviométrie.

Installation de trois commissions présidées par le ministère de  l’Intérieur en prévision de la saison estivale 

 Pour sa part, le ministre de l’Intérieur a mis en avant la disponibilité de son département à assurer le financement complémentaire de ce programme à travers la Caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales et le Programme de développement des communes. 

Il a également annoncé l’installation de trois commissions sectorielles présidées par le ministère de l’Intérieur qui seront chargées de la préparation et du suivi de la saison estivale, notamment en matière de consommation d’énergie et d’alimentation des citoyens en eau potable.  

Dans ce contexte, M. Bedoui a appelé les walis à la nécessité de coordonner avec ces commissions pour la mise en place de plans en se basant sur un diagnostic précis des problèmes rencontré les saisons écoulées et proposer, partant, des solutions adéquates.

Le ministre a instruit les communes de régler leurs redevances dues à l’Algérienne des eaux (ADE) dans les plus brefs délais, tout en les appelant à faire preuve de fermeté en termes de lutte contre les raccordements illicites aux réseaux d’eau potable et à utiliser tous les moyens juridiques disponibles.

Le gouvernement a décidé dernièrement de lever le gel sur les projets du secteur relatifs à l’assainissement, a rappelé le ministre, annonçant dans ce contexte que des projets de réalisation de 29 stations d’épuration des eaux usées seront lancés prochainement.

Concernant le transfert de la gestion du réseau de distribution des eaux potables qui relève actuellement des services communaux à l’ADE, M. Necib a affirmé que cela se fera progressivement.

Cette opération nécessite un financement spécial, a-t-il précisé, ajoutant que le gouvernement consacrera prochainement un calendrier visant à retirer l’attribution de la gestion du réseau des services communaux à travers tout le territoire national à l’horizon 2020.

Les services communaux qui assurent la gestion du réseau d’eau potable et d’assainissement au niveau de 558 communes ont fait état de plusieurs dépassements, dont 102 communes ne facturant pas l’eau consommée à leur niveau.

A cet égard, le ministre a appelé au renforcement du contrôle de l’activité de vente de l’eau en citernes particulièrement en été afin de protéger la santé publique.

Un programme spécial à Sonelgaz pour réduire la consommation d’électricité dans la prochaine saison estivale

Pour sa part le représentant de Sonelgaz, Nabil Kafi a indiqué que le groupe accompagnera tous les efforts ayant pour objectif d’assurer le service public de distribution de l’énergie électrique.

Sonelgaz oeuvre à l’élaboration d’un programme de prise en charge des besoins en énergie lors de la prochaine saison estivale où il est prévu d’atteindre un niveau de consommation s’élevant à 15.600 mégawatt, contre 14.180 mégawatt enregistré l’été passé, a-t-il fait savoir.

 Le programme en question prévoit le renforcement du potentiel national pour la production d’électricité avec 2.200 MW supplémentaires, outre la réalisation de 90 structures de transfert d’électricité et 360 stations de distribution moyenne et basse tension ainsi que l’augmentation du volume du réseau à 1.800 km supplémentaires avant le début de la prochaine saison estivale.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine