Le président Xi Jinping est en passe de se maintenir au-delà de deux mandats

Commerce: Pékin veut un accord avec les USA mais
Xi Jinping, président de la Chine

Le Parti communiste chinois (PCC) a appelé à autoriser le président de la République populaire à rester en poste au-delà de la limite constitutionnelle de deux mandats, a annoncé ce dimanche un média d’Etat, ouvrant la voie à un maintien au pouvoir de l’actuel dirigeant Xi Jinping.

Le comité central, sorte de parlement du PCC, a proposé d’effacer de la constitution chinoise la mention stipulant qu’un président « ne peut pas exercer plus de deux mandats consécutifs » de cinq ans, a indiqué l’agence Chine nouvelle.

Xi Jinping, qui est âgé de 64 ans, devra en principe, selon la Constitution chinoise, démissionner de la présidence de la République au terme de deux mandats de cinq ans. Le premier mandat est en train de s’achever et le président doit être formellement élu pour un second mandat lors de la réunion annuelle de l’Assemblée nationale populaire (ANP), le parlement chinois, qui s’ouvre le 5 mars.

Le comité central du PCC a également proposé d’inclure «la Pensée Xi Jinping» dans la Constitution du pays. Ces dispositions devraient être soumises aux parlementaires chinois lors de la session annuelle plénière de l’Assemblée nationale populaire (ANP), qui s’ouvre le 5 mars.

Lors du XIXe congrès quinquennal du PCC, qui s’est déroulé en octobre dernier, M. Xi avait déjà obtenu de voir sa « Pensée sur le socialisme à la chinoise de la nouvelle ère » incluse dans la charte du Parti, un honneur réservé jusqu’ici de son vivant au seul Mao Tsé-toung, fondateur du régime communiste en 1949.

Afp

MDI School