Interdiction d’importation de la céramique : 360 millions de Dollars économisés

secteur des céramiques

La restriction des importations des céramiques a fait économiser à l’Algérie quelques 360 millions de Dollars, a déclaré Habib Draria le fondateur de l’association algérienne des céramiques.


Lire aussi: Interdiction d’importation : l’Algérie à économisé 2,4 Mds de dollars en 2017


En effet, dans une déclaration à Ennahar, Draria a indiqué que «avant la restriction des importations sur les céramiques, il existait 170 importateurs qui importaient d’Italie, d’Espagne et de Chine,120 millions de mètres carrés de céramiques pour un montant de 360 millions de Dollars transférés à l’étranger». Et cela, a-t-il souligné«au moment où l’Algérie dispose de 77 usines de productions dont des privés pouvant satisfaire les besoins du marché national».

Dans ce sens, le responsable a estimé que «les deux sociétés nationales des céramiques, à elles seules ont la capacité de satisfaire les besoins du marché national à 65% en matières premières destinées à la fabrication de céramique, qui peuvent être exploitées pour la production de produits locaux avec des prix beaucoup moins chers que ceux des produits importés», en expliquant que «surtout que, l’Algérie est un grand producteur de Gaz naturel utilisé dans le processus de production».


Lire aussi: Faïenceries Algériennes, leader dans le domaine de la céramique, en Afrique

MDI Alger


Draria a salué la décision des autorités d’interdire l’importation des céramiques, qui vise selon lui à «créer plus d’usines pour produire localement», en annonçant «l’existence d’un partenariat pour avec un partenaire italien «Smati Ceram» qui verra le jour avant la fin de l’année en cours.

Bessa, Résidence la Pinède