Montage des véhicules : la facture d’importation des collections CKD et SKD augmente de 100%

collections CKD/SDK

L’importation des pièces de rechangé pour le montage de véhicules en des sélections SKD, ou CKD a connue une hausse significative estimée à plus de 904 millions de dollars en 2017, une hausse qui dépasse le 100% indiquent les chiffres communiqué par le centre national de l’informatique et des statistiques CNIS.

En interdisant l’importation des véhicules durant l’année précédente, le gouvernement a préféré donner la priorité pour  l’industrie du montage, donnant ainsi un résultat, pour le moins étant puisque la facture des importations des pièces destinées au montage des collections de véhicules en CKD ou bien SKD a augmenté de 100% durant 2017, atteignant la valeur de 1,8 milliards de dollars contre une sommes de 897,35 millions de dollars pour l’année 2016, ont précisés les chiffres avancés aujourd’hui par le CNIS, a rapporté l’APS.   

Les Véhicules de Tourisme, remporte la part de lion dans cette facture, puisque leurs part est estimé à 1,51 milliard de  dollars en 2017 contre 734,4 millions de dollars en 2016, soit une hausse de  près de 779 millions de dollars, ce qui représente plus de 106%. Par ailleurs, la facture d’importation des collections CKD/SKD pour le montage des Véhicules de Transport de Personnes et de Marchandises, a atteint 288,15 millions de dollars en 2017 contre 162,96 millions de dollars en 2016, en augmentation de 125,2 millions de dollars (+77%).

Cette facture est appelé a connaitre encore cette année des fortes augmentations, après des les éventuelles autorisations d’assemblages qui seraient autorisées par le gouvernement, ainsi qu’a l’augmentation des quantités montées cette année.  Pour rappel, le Premier ministre s’est opposé en premier lieux à la prolifération des usines de montages de vehecules en Algérie, mais, il a revus ses décisions, et certains évoquent une liste de 40 constructeurs qui seront autorisés  dans la prochaine liste qui sera communiquées prochainement.

Par ailleurs, la facture d’importation des véhicules finis (Véhicules de Tourisme et ceux de Transport de Personnes et de Marchandises), elle est passée à 328,22 millions de dollars en 2017 contre plus de 1,22 milliard de dollars en 2016, soit une baisse de près de 894 millions de dollars. Ainsi, le nombre global des véhicules finis importés a été de 18.255 unités en 2017 contre 79.983 unités en 2016. En somme, la facture d’importation des véhicules finis (toutes catégories) et des collections CKD/SKD destinées à l’industrie de montage des véhicules a augmenté à 2,13 milliards de dollars en 2017 contre 2,12 milliards de dollars en 2016, a indiqué la même source.

Par ailleurs, les importations des parties et accessoires des véhicules automobiles (pièces détachées pour les automobiles finies…) ont augmenté à 416 millions de dollars contre 395,2 millions de dollars (+5,24%).

MDI Alger

En outre, les pneumatiques neufs en caoutchouc ont été importés pour 123,6 millions de dollars en 2017 contre 144 millions de dollars en 2016, soit une diminution de 14,2%.

Bessa, Résidence la Pinède