Sauvegarde de la production nationale, la première réunion consacrée à la filière plastique

salon PLAST ALGER

La Commission consultative intersectorielle (Commerce, Finances, Douanes, Industrie, Agriculture et la Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie) chargée du suivi des mesures de sauvegarde, pilotée par le Ministère du Commerce, a tenu sa première réunion, au siège de l’Agence Nationale de Promotion du Commerce Extérieur (ALGEX), en présence de trente (30) opérateurs économiques activant dans le domaine de la production, l’importation et l’utilisation des matières plastiques et ouvrages en ces matières.

Ooredoo Samsung

Selon le ministère du commerce, cette réunion a été consacrée à l’examen de la situation de la filière plastique et les perspectives de son développement dans le cadre du nouveau dispositif d’encadrement du commerce extérieur.

« Les opérateurs économiques ont saisi cette occasion pour exprimer leurs satisfactions quant à l’initiative de concertation des pouvoirs publics avec les opérateurs économiques d’une part, ainsi que les décisions prises en faveur de la promotion et la protection de la production nationale d’autre part », indique le ministère.

Pour rappel, le Ministère du Commerce a procédé, le Dimanche 21 Janvier 2018, à l’installation des membres de la Commission Intersectorielle Consultative chargée du suivi des mesures de sauvegarde de la production nationale. Cette Commission, présidée par le représentant du Ministère du Commerce,est composée de sept (07) membres, représentant les secteurs du Commerce, des Finances, de l’Industrie et des Mines et de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche.

Cette commission, instituée conformément à l’arrêté interministériel du 08 Janvier 2018, est chargée notamment de l’examen des requêtes de protection de la production nationale à l’effet de prendre des mesures de sauvegarde appropriées.

Ces mesures peuvent prendre, selon le ministère du commerce, la forme de droits de douane additionnels ou restrictions quantitatives  provisoires devant permettre la réhabilitation et la protection de l’industrie locale contre les flux d’importations massives ou néfastes.

KIA RIO

Les demandes de mise en œuvre des mesures de sauvegarde, formulées par les opérateurs économiques, devront être déposées ou adressées  au Ministère du Commerce.

EFTG