Homela deuxLe FCE projette un partenariat avec la Banque mondiale

Le FCE projette un partenariat avec la Banque mondiale

Le forum des chefs d’entreprises (FCE) est sur le point d’entamer un partenariat avec le groupe de la Banque mondiale, notamment en ce qui concerne la participation à la croissance et le partenariat avec le secteur public.

Lors d’une rencontre effectuée aujourd’hui avec le président du FCE Ali Haddad à Alger, Marie françoise Marie-Nelly, directrice de la région MENA au niveau de la Banque mondiale  a indiqué que les deux parties ont le souhait « d’enclencher un partenariat avec le groupe de la banque mondiale et le FCE ».

Selon, elle c’est le secteur privé qui soutient l’emploi et la croissance, « nous savons bien que l’Algérie a un besoin important de création d’emploi , de ce fait,  elle a exprimé son souhait d’accompagner le FCE dans son processus de développement des entreprises algériennes et la levée des obstacles ». 

Lors de leur rencontre, les représentants du FCE et ceux de la Banque mondiale ont évoqué d’une manière  » positive  » le partenariat entre le secteur public et privé ou elle a indiqué que le « FCE a beaucoup de chose a faire dans ce genre de partenariat « . Selon elle, ce partenariat peut être utile ou moment où, le secteur » privé maîtrise les contraintes des entreprises ainsi apporter un savoir faire pour l’administration concernant des solutions aux problèmes de gestion. 

Sur un autre volet, les la représente de la BM a indiqué qu’un travail est entrain d’être effectué avec le gouvernement algérien pour la sélection de certaines filières où l’Algérie dispose d’un grand potentiel tel que l’huile d’olive et le liège afin d’améliorer la valeur ajoutée de ces produits et leurs qualités dans l’objectif de les commercialiser sur le marché national et extérieur.

Toutefois, elle annoncé l’organisation dans les prochaines semaines par le gouvernement d’une grande conférence sur la nouvelle économie, où il sera question de débattre la nécessité de  donner la place aux jeunes, notamment les start-up  qui constitue un secteur pourvoyeurs d’emploi et de diversification économique. Lors de ce passage à Alger, Marie -Nelly a rencontré plusieurs autres responsables à l’instar du premier ministre Ahmed ouyahia.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine