Les bourses mondiales dégringolent

panique à Wall Street

Le Dow Jones a connu le 5 février un nouveau “lundi noir”, perdant près de 1 600 points en cours de séance et clôturant en baisse de 4,60 %. Du jamais-vu qui a provoqué un vent de panique à Wall Street et dans le monde.

A l’ouverture ce matin, la Bourse de Tokyo a chuté de 4,41 %, emboîtant le pas à Wall Street.

Après plusieurs mois d’euphorie boursière régulièrement revendiquée par le président Donald Trump, la dégringolade du Dow Jones, la plus importante depuis la crise de 2008, retransmise en direct sur les écrans de télévision, retenait l’attention des passants à New York :

KIA RIO

Certains médias avançaient lundi l’hypothèse que les marchés cherchaient à “tester” Jerome Powell, le nouveau président de la Réserve fédérale (Fed), qui a pris , lundi les rênes de la banque centrale.

Hassi Messaoud Expo